LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Magie (5/5): Carte blanche à Arne Vinzon

1h
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la sortie de leur nouvel album Les belles structures , nous donnons carte blanche aux inspirations littéraires du duo Arne Vinzon (Arnaud Vincent et Matthieu Devos). Des lapins morts aux otaries, des cauchemars éveillés aux flashs littéraires, Arne Vinzon compose des chansons de cristal, totems magiques entêtants.
Voilà, c’est fait. Nous avons parlé magie pendant quatre jours. Et avons été l’objet de différents sorts. Des bons, des mauvais, des encres qui n’impriment plus, des grèves d’écrans, des jours pas travaillés, des yeux et des têtes qui tournent, des cœurs qui se serrent le muscle; c’était la dîme à payer, comme disait le réalisateur Jean Charles Hue à ce micro mercredi. Magie, blanche, noire, hallucinée, étoilée, coupante, moyen-âgeuse, électrique. Politique. Nous nous y sommes frottés, et de près. Avons soulevé des forces nous dépassant mais tout a gardé son secret intact, opaque, juste la surface: nous l’avons caressée. Pour boucler la boucle et l’ouvrir en spirale, l’émission d’aujourd’hui s’écrit à mille mains, les nôtres et celle de Arne Vinzon, plus toutes les âmes, vivantes ou mortes, qu’ils auront convoqués. Cela s’appelle une carte blanche, mais en fait c’est un espace pour faire résonner un disque. Lancer le disque contre les parois molles de la radio et ausculter l’écho. Il s’appelle Les Belles Structures , et c’est aussi le nom de la chanson qui vient pour commencer, si vous restez, si vous voulez, aux enceintes. Ce disque, c’est un travelling en voiture, après que le rideau du réel soit tombé. Et avec lui, le jour, pâle, de préférence. Cela va passer un peu vite, les couleurs risquent de se mélanger. Si la magie prend, vous tanguerez .Entrons, le vertige est souhaitable. La contradiction, acceptée. Tout est provisoirement définitif.

Le disque d'Arne Vinzon: LES BELLES STRUCTURES ( label doki doki ) sort le 6 mai.

S’il fallait une bande son à notre grimoire, abracadabra la voici là voilà. Dans soixante heures environ sort le nouveau disque d’Arne Vinzon. Ces onze chansons sont des formules, pas ésotériques pour un sou, juste profondément humaines, donc vertigineuses devant le néant. Onze danses, montées en spirales, au milieu des montagnes. Noires, bleues et blanches. Autant de couleur que de magie. Sur l’épaule du sorcier, un nuage avec des fins de rêves, des croisements de routes, des stand de tirs aux fêtes foraines fanées. Dans son cabinet, des curiosités, beaucoup, des petits lapins morts, grigris et amulettes pour qui veut se coltiner l’existence sans baisser la garde. Sans se faire de cadeau mais sans cesser de siffler pour autant. Les structures sont belles, et bel et bien les nôtres. Nos répétitions, nos ailes en acier. Nos poids lourds d’espérance. La rance odeur de nos habitudes. Et pour le rythme? Il tient coûte que coûte. Ainsi le mouvement entraine la joie, et la joie le mouvement, et le mouvement l’ivresse. Les lois de la pesanteur sont floutées et le travelling sur le paysage pourrait s’avérer être une spirale. A tout recommencer, on ferait différent mais, mettons-y nos mains à couper, il y aurait des choses pareilles. Les structures.

Arnaud Vincent __ ARNE VINZON
Arnaud Vincent __ ARNE VINZON Crédits : RICHEUX - Radio France

Programmation musicale

Arne Vinzon, plusieurs titres extraits de l'album Les belles structures (Dokidoki, dans les bacs le 6 mai 2013)

Alain Bashung, Est-ce aimer

Léo Ferré, Chanson de la plus haute tour ( sur un texte d'Arthur rimbaud )

CONCERTS A VENIR :

  • Le 31 mai à La lune des pirates à Amiens.

  • Le 3 Juin au Nouveau Casino à Paris.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......