LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Mélange (2/5) : Penser le métissage

58 min
À retrouver dans l'émission

Second temps de la dernière semaine de Pas la peine de crier consacrée au mélange. Aujourd’hui nous pensons le métissage avec l’anthropologue Jean - Loup Amselle , directeur d'études à l'EHESS et notamment auteur de Logiques métisses (Payot, 1990) et de Branchements : anthropologie de l'universalité des cultures (Flammarion, 2001).

Jean-Loup Amselle
Jean-Loup Amselle Crédits : Radio France

Hier, Jean-Louis Serre nous disait que la génétique est au cœur du vivant et qu’au cœur de la génétique, on trouvait le mélange. Ceci à 2 échelles : celle de l’individu, celle des populations. C’est à cette dernière échelle que nous nous situons aujourd’hui. Puisque récemment défilaient à Paris les créateurs de mode, on peut affirmer que la tendance au mélange des matières est encore très en vogue. Il en va de même pour le mélange des motifs, et des imprimés, dont Kenzo a par exemple fait sa marque de fabrique. Voilà quelques années que le métissage s’applique à de nombreux domaines de nos vies, toujours sous un jour positif, créatif, marketing et communicationnel diraient certains. Seulement, parler de métissage c’est supposer qu’il y ait à l’origine de la pureté. Or nous avons montré hier que la nature ne connaissait pas de pureté. Nous ne sommes qu’une série de métissages opérés à bien des niveaux. Encore que cela ne soit pas complètement juste. De quoi parle-t-on alors lorsque l’on parle de métissage ? De quelque côté que l’on se situe, la pensée du métissage sous-entend une culture dominante qui soumet une culture considérée comme subalterne, et il n’est pas impossible que l’utilisation même du mot métissage rappelle ce genre de hiérarchie, qu’il est impératif de démonter. C’est en tous cas ce à quoi notre invité Jean-Loup Amselle est arrivé, après bien des années de terrain et d’analyses.

En attendant, Romain de Becdelièvre a rencontré la comédienne Delphine Rich pour un ultime déballage de bibliothèque. Aujourd’hui elle nous lit un extrait du Mur invisible de Marlen Haushofer.

Vers 16h13, un deuxième Polaroïd dans le Top 3 élaboré par Miss Chanel. Celui-ci date du 8 mars 2011. On le refait.

Vers 16h50 nous écoutons un poème de Piero Bigongiari.

Programmation musicale :

  • Lhasa, El desierto

- Sylvain Chauveau, Enjoy the silence (reprise)

- Ballake Sissoko & Vincent Segal, Mama FC

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......