LE DIRECT

Ombre (2/5): A l'ombre du pouvoir

59 min
À retrouver dans l'émission

**Deuxième moment de cette semaine imaginée autour de l’ombre avec Fabrice Arfi, journaliste d'investigation à Mediapart. Il suit l'affaire Karachi, enquête sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 ou encore sur des soupçons d'achats de voix à Corbeil-Essonnes. Avec lui, nous tentons une définition de l’homme ou la femme de l’ombre en politique, et de la façon dont le journalisme peut, doit mettre à jour ses actions.**

.
.

« Baissez la tête pour éviter les couteaux, levez les pieds pour franchir les pièges, et riez. Lorsque vous ne saurez pas de quoi rire, riez surtout de vous, car c’est un sujet inépuisable » . C’est ainsi que Marie-France Garaud résume la philosophie de Pierre Juillet , avec qui elle formait un duo de conseillers de l’ombre auprès de Georges Pompidou puis de Jacques Chirac. On est loin de l’intérêt collectif, loin de ce que la politique aurait de noble ou de pur, c’est le royaume des ombres qui, comme on le disait hier, sont d’abord individuelles. Privées. D’aucuns parlent en évoquant le rôle insaisissable de différents intermédiaires, conseillers, cabinets officieux, d’une « privatisation » de l’intérêt général, quand ce n’est pas plus directement une privatisation du bien public. Cabinet noir, conseillers occulte, pirates ou mercenaires, liés aux politiques, savent manier habileté et discrétion dans l’arrière cuisine. En plus d’animer quelques unes de journaux excitant, ils animent ce que l’exercice du pouvoir ne veut pas rendre visible. Jusqu’à un certain point. On a vu paraît-il se garer, tout warning dehors devant l’Elysée les voitures luxueuses de certains d’entre eux sous la présidence Sarkozy. Il y a plusieurs types d'hommes de l’ombre, évidemment. Et nous ferons le tri. Ils se vantent souvent d’une fréquentation assidue des journalistes, d’amitiés innombrables dans la presse, comment alors pénétrer un monde pour le dénoncer sans jamais l’alimenter ?

Fabrice Arfi est journaliste d’investigation - formule qu'il récuse - pour le site d’information en ligne Mediapart où il a rejoint le pôle « Enquêtes » en mars 2008.

Ici tout commence par un déballage de bibliothèque. Annie Mercier lit des extraits de livres qui comptent pour elle: aujourd’hui, c'est Le Neveu de Wittgenstein de Thomas Bernhard.

Sur le Polaroid apparaît la trace.

Vers 16h50, dans le Poème du jour ,nous passons de l’ombre à la nuit pour laquelle Rainer Maria Rilke écrit des poèmes en 1916.

Programmation musicale

  • James Bowman, Stabat Mater de Vivaldi

  • Will Stratton, Wild roses (album "Gray Lodge Wisdom" à paraître le 28 avril 2014)

  • Mekanik Kantatik, Everbody's got to learn sometime de The Korgis

Archives et extraits de fiction:

- Marie France Garaud , entretien avec Jacques Chancel en décembre 1980 (Radioscopie, France Inter)

- "57, rue de Varenne" , un feuilleton de François Pérache en 5 épisodes, réalisé par Cédric Aussir (à écouter jusqu'à vendredi de 20h30 à 21h puis sur le portail Fictions de France Culture )

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......