LE DIRECT

Ovniesque (rediffusion du 22.05.2012)

59 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième moment de cette semaine festive qui ne jure que par la musique. Ils sont rarement de passage mais quand ils viennent, on s’en souvient. Cette semaine on ne réécoute que des musiciens invités ces derniers mois à Pas la peine de crier . Flashback stroboscopique, et projet orgiaque. D’un seul coup, nous voilà en mai.

Alix Caillet (Al) et Jacques Cormary (Jaco) et Mattia Lucchini
Alix Caillet (Al) et Jacques Cormary (Jaco) et Mattia Lucchini Crédits : richeux

L’enveloppe est carrée, le papier délicat, royal, bleu. Dedans ils ont glissé des images mentales, des mots, et des sons en multicouches. Le disque arrive comme un courrier que l’on attendait. Il a déjà quelques mois. Orchestre Virtuose National et Incompétent, c’est son nom, c’est OVNI . Dedans, il y a beaucoup de corps, de la ville, de la nuit blanche (il faudrait trouver un mot moins usé pour le dire), mais il y a aussi des souvenirs, des paysages de solitude collective, une tentative sonore de communion. Cet album chahute les frontières des disciplines qui n’ont de sens que pour ceux qui s’y rassurent. Il y résonne quelque chose d’enragé, de lumineux, de divisé, et d’amoureux.

Bien des concerts ont suivi la sortie du disque, une édition vinyle, et moult projets pour les yeux. Alix , Jaco et Mattia , sont Odezenne.

Mais pour commencer, nous sommes en compagnie d' Anne Kessler de la Comédie Française. Elle veut nous faire entendre la voix de ceux qui créent. Il s’agit là d’un grand livre où images, et carnet de notes se disputent les pages. John Cassavetes y exprime entre autre sa vision de l’art cinématographique.

L’image Polaroid du jour fait des bulles avec un vieux chewing gum, et s’inspire comme elle peut des images déjà inspirées du groupe de rap invité aujourd'hui, Odezenne.

Et sur le plateau de la fin, le Poème du jour revient à Ito Naga, qui n’est pas japonais, contre toute attente, mais toujours poète. Sinon, le hasard veut que plus bas en France, le festival de Cannes attire les regards et la pluie, le hasard veut cela, et veut aussi que nous écoutions parler/écrire le très grand réalisateur John Cassavetes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......