LE DIRECT

Passe ton bac d'abord !

59 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième escale en terre adolescente. Avec Dominique Ottavi, professeur de Sciences de l'éducation, nous examinerons la période de l'adolescence comme un moment de rapport spécifique au savoir et à l'apprentissage.

Dominique Ottavi
Dominique Ottavi Crédits : baert

Si la question d’hier consistait à se demander "Pourquoi grandir?", la question d’aujourd’hui serait certainement "Pourquoi apprendre?". Nous nous proposons d’envisager l’adolescence comme un moment spécifique dans le rapport à la connaissance, à l’apprentissage, au savoir … Hier avec Pierre Henri Tavoillot, nous nous attachions à la définir, en prenant notamment pour pivot la façon dont l’époque contemporaine définit l’âge adulte. Alors l’adolescence serait devenue cette période, de plus en plus longue, pendant laquelle l’individu réunit ce qui lui paraît nécessaire pour franchir le seuil de l’âge adulte. Parmi ces choses nécessaires, si l’on conçoit que l’adolescent est cet être en formation, on devrait pouvoir logiquement compter : le savoir. Oui mais… « Ces jeunes qui ne veulent plus apprendre ! ». Voilà qui est souvent dit, et souvent vite dit. Quelle crise se cache derrière la formule ? Et que ne prendrions-nous pas le temps de nous poser alors la question du sens de l’apprentissage, surtout pendant cette période ? De la façon dont les attentes sociales sont compatibles ou non avec l’épanouissement de l’individu ? Du rôle du système éducatif dans tout cela ?

Dominique Ottavi est notre invitée cet après-midi. Philisophe de formation, elle enseigne les Sciences de l’éducation à Paris VIII et Paris X, et a publié ces dernières années plusieurs articles sur l'histoire des idées éducatives et la philosophie politique de l'éducation.

Mais commençons cette émission avec Pierre Baux , qui déballe pour nous sa bibliothèque. Il nous lit un extrait de Rappeler Rolland de Frédéric Boyer, une nouvelle traduction de la Chanson de Rolland , que le comédien portera sur scène à la Comédie de Reims en mars prochain.

L’image Polaroïd du jour, c’est une peau de pêche et de l’été en veux-tu en voilà.

Vers 16h50, l’adolescent c’est Rimbaud qui se fait appeler Arthur. Aujourd'hui dans le Poème du jour, un extrait fameux de ses Cahiers de Douai : On est pas sérieux quand on a dix-sept ans ...

Programmation musicale

Led Zeppelin, Stairway to heaven

Sol Seppy, Wonderland Odezenne, Hirondelles

Brigitte Engerer, Mélodie hongroise en si mineur d 817 de Franz Schubert

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......