LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Peindre le réel

59 min
À retrouver dans l'émission

Avant-dernier moment de cette semaine qui interroge le réel, cette fois à travers la peinture. Notre invité, le peintre Tim Eitel, travaille à partir de photographies prises dans la rue. Ses toiles sont des fictions sobres et minutieuses qui représentent des personnages solitaires au milieu d'espaces sans noms, mais toujours ancrés dans une réalité contemporaine.
Après la philosophie, l’écriture, le cinéma, entrons aujourd’hui dans l’atelier du peintre. Voyons comme une peinture d’aujourd’hui se pose cette question du réel. C’est une fin de journée dans le XVIIIème arrondissement de Paris. Les hautes fenêtres donnent sur un jardin, encore loin du printemps. L’immeuble appartient à un autre siècle et une gargouille lisse et géante nous accueille dans le hall qui résonne évidemment. Il règne du calme dans l’atelier. Certaines toiles sont retournées. D’autres posées au sol, d’autres accrochées au mur. Sur fond sombre, des corps se détachent dont on ne voit pas le visage. Sauf cette toile moyenne, cet homme en costume, la tête posée sur un oreiller blanc : c’est August Strindberg, qui reviendra plusieurs fois dans la conversation. Depuis les premiers musées de l’enfance à Stuttgart et l’admiration pour cette capacité des grands maîtres à rendre le réel avec précision, jusqu’à la découverte de ce que peut un coup de pinceau grâce à la peinture de Bacon, et grâce à l’école à Leipzig - au sein de laquelle, le mur étant tombé, tout le monde sentait que les lignes d’une certaine école figurative devaient bouger - la peinture de Tim Eitel, comme nombre de peintures dans l’histoire, interroge le réel. Dans le champ de la représentation, mais aussi par la réalité d’un geste. La réalité d’une présence. La réalité d’un corps peint.

Tim Eitel
Tim Eitel Crédits : Dupeyron

Le peintre Tim Eitel est notre invité cet après midi. Entre Berlin, New York et Los Angeles où sont exposées et collectionnées certaines de ses oeuvres, il a posé ses valises à Paris depuis deux ans.

Commençons avec Florence Loiret Caille . Comme les autres comédiens invités à l’exercice, elle a du choisir cinq textes dans sa bibliothèque pour nous en lire un extrait. Aujourd’hui il s’agit d’un poème de Jean Tardieu, Les malédictions d'une furie , tiré du recueil Poèmes à jouer .

L’image Polaroïd du jour, c’est une hallucination hawaïenne.

Vers 16H50, promenons-nous encore dans les des Hautes Herbes , ce recueil d'Hubert Voigner dont est tiré le Poème du jour.

Tim Eitel, "Matratze", 2008 (Essl Collection, Klosterneuburg/Vienna)
Tim Eitel, "Matratze", 2008 (Essl Collection, Klosterneuburg/Vienna) Crédits : Photo: Uwe Walter

Programmation musicale

Jean-Jacques Lemetre, Les Atrides

Jean-Jacques Lemetre, Les Eumenides

Polica, Wandering star

Low, In the Drugs

Tim Eitel, "Asphalt", 2007 (Museum Frieder Burda, Baden-Baden)
Tim Eitel, "Asphalt", 2007 (Museum Frieder Burda, Baden-Baden) Crédits : Photo: Uwe Walter
Tim Eitel, "Abend", 2003 (Museum Frieder Burda, Baden-Baden)
Tim Eitel, "Abend", 2003 (Museum Frieder Burda, Baden-Baden) Crédits : Photo: Uwe Walter

Tim Eitel revient sur l'une de ses toiles, dans son atelier parisien:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Focus sur la 35ème édition du festival Cinéma du Réel: Fifi hurle de joie, le film de Mitra Farahani (projections à 21h jeudi 28 mars au Cinéma 1 du Centre Pompidou / à 14h vendredi 29 mars au Centre Wallonie-Bruxelles / à 17h samedi 30 mars au Cinéma 2 du Centre Pomidou). Le fabuleux destin d'un très grand peintre iranien que l'on croyait disparu, mais qui vivait, presque anonyme, à Rome.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......