LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Plausible, possible. Aléatoire.

59 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième étape de cette semaine toute entière consacrée à la chance, au hasard, à l’aléatoire, au coup de dés. Notre invité, Laurent Mazliak, est mathématicien et historien de sa discipline. Nous parlerons de probabilités.

Laurent Mazliak
Laurent Mazliak Crédits : richeux

Lundi, nous nous sommes faits raconter le pays Espernel et les traditions de ces hommes et ces femmes qui créent leurs bonnes étoiles. Mardi, nous avons passé l’après midi sur le champ de course avec Christophe Donner, et son très beau dernier roman. Hier, c’est le processus évolutif, et sa conjugaison de contingence et de déterminisme que nous regardions à la loupe.

Aujourd’hui, si je vous dis probable, vous me répondez d’accord mais combien? Combien y-a-t-il de chance pour qu’il m’arrive ceci si je me rends dans ce lieu et gagnerais-je à le calculer ? En fait, on se confronte quotidiennement à l’infini des possibles, sans nécessairement prendre feuille et crayon afin de mettre noir sur blanc l’opération qui nous permettrait d’en définir la probabilité. Notre vie est une somme de probabilités en suspend. Dans l’air. Penser le probable c’est penser l’infini, c’est penser et interroger l’infini contenu dans le réel. Ceci, on s’y adonne depuis très longtemps, mais il est communément admis que le début de la science des probabilités se situe au XVIème siècle. C’est au début du XXème qu’elle prend un tournant essentiel. Lorsqu’ Andrei Nikolaevitch Kolmogorov fit la connexion entre la théorie de la mesure de Borel, la théorie de l'intégration de Lebesgue et les probabilités. C’est par cet angle historique que nous allons aborder la question, piste historique couplée avec la piste scientifique, nous emmenant toutes deux, et n’en soyez pas étonnés, à une piste finale très cinématographique.

Notre invité, Laurent Mazliak, est mathématicien, maître de conférences à l’Université Pierre et Marie Curie -Paris VI, membre du Laboratoire de probabilités et modèles aléatoires.

Mais pour commencer, retrouvons Georges Claisse qui nous ouvre les rayons de sa bibliothèque. Dedans il y a du Marx, du Tolstoi, du Saint Simon, aujourdhui il lit un extrait de Moby Dick d’Herman Melville … On écoute.

L’image Polaroïd du jour, c’est la pâleur du néon sur la pâleur des vaches.

Et vers 16h51dans le Poème du Jour , nous entendrons un poème de Roberto Bolano extrait de son recueil Les chiens romantiques .

Programmation musicale

Bernard Herrmann, And God created great whales (pour solistes choeur d'hommes et orchestre)

Mariama, Underground

Mona Heftre chante Rezvani, La ligne de chance

Orch. Philarmonique de Leningrad (dir. Mravisnky), Symphonie n°6 "Pathétique" 2ème mvt "Allegro con grazia" de Tchaikovsky

Exergue : extrait du film "Ma nuit chez Maud" de Eric ROHMER (avec J-L Trintignant)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......