LE DIRECT

Populaire (3/5) : Les jurys populaires

59 min
À retrouver dans l'émission

Troisième moment d’une semaine construite autour du mot « populaire ». Aujourd’hui nous évoquons les jurys populaires avec François Saint-Pierre , avocat pénaliste, auteur d’Au nom du peuple français, jurys populaires ou juges professionnels (Odile Jacob, 2013).

François Saint-Pierre
François Saint-Pierre Crédits : Radio France

Lundi, avec Bernard Lacroix, nous interrogions l’usage massif des sondages dans notre démocratie, et le déferlement de pratique marketing dans le champ des pratiques politiques. Ou quand la course à la popularité comble le vide. Hier, nous tentions une définition en creux du quartier populaire par l’observation des phénomènes de gentrification urbaine. Aujourd’hui, c’est au cœur de la justice française que nous entendons le mot populaire.Vieux de deux cent ans, le périmètre de leurs actions au cœur de la justice criminelle a été modifié depuis leur création au tout début du 19ème siècle. Les questions qui se posent quant au maintien des jurys populaires, à l’expérience de juré, à la motivation de leur décision, aux compétences requises pour juger d’un acte, si elles sont spécifiques à l’univers judiciaire... s’entendent aussi à la lumière de nos deux précédentes discussions autour du mot populaire.

Au nom du peuple français, jury populaire ou juges professionnels (Odile Jacob, 2013), c’est le titre du dernier ouvrage de notre invité François Saint Pierre, avocat pénaliste.

Mais nous n’allons pas nous engouffrer dans une heure de radio sans prendre un peu de littérature à emporter. C’est Olivier Broche qui déballe sa bibliothèque pour nous cette semaine avec aujourd’hui un extrait de la lettre que François Truffaut adresse à Jean-Luc Godard en juin 1973.

Sur le Polaroïd du jour, tous ils caressent le sable.

Vers 16h50, populaire il l’est, ou l’a été, ce sont les poèmes de Boris Vian qui nous sont lus par Serge Bagdassarian .

Programmation musicale

  • Fréhel, La Chanson des fortifs (extrait du film « La maman et la putain » de Jean Eustache)

  • Arnaldo Antunes et Toumani Diabate, A curva da cintura

  • Herbie Hancock, Concerto pour piano et orchestre en G, 2ème mouvement

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......