LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Possible ou pire

59 min
À retrouver dans l'émission

Ivan Alechine
Ivan Alechine Crédits : baert

Ce serait comme l’âge d’y retourner, ou l’hypothèse selon laquelle un été 2005 peut se transformer en été 1960, si l’on se risque sur le chemin de Sauvagemont en Belgique.

Chacun ses années oldies Tendres ou pas. Béates ou pas. Stones ou pas. On les raconte comme on peut, parfois à travers le prisme entier d’une époque que l’on déroule, parfois à travers un père, peintre, sculpteur, ayant mis sur notre chemin un tas d’autres pères potentiels. Pères d’un certain surréalisme, pères de Cobra, pères d’une certaine peinture, d’une certaine écriture, d’une certaine poésie. Une fois que l’on a appris à écrire autrement que maudit, une fois que l’on est parti pour ne pas finir comme Artaud, il ne faut savoir qu’écrire. Il faut choisir ses images, fixes, défilantes. Faire le tri dans celles qui nous furent transmises ou racontées par d’autres. Journal multiple de soi à soi.Le film se rembobine, 2005-1960, jusqu’à la veille de l’an deux mille, car les gens ayant vécu des années commençant par un, sont en droit de poser la question de la réalité des jours.

Ivan Alechine est poète et romancier. Oldies , son dernier livre a paru aux éditions Galilée.

L’image Polaroïd du jour ne devrait vexer personne, elle ne commente pas le score.

A l'heure du Poème du jour , nous ouvrirons une nouvelle semaine poétique avec l’œuvre de José-Flore Tappy .

L'avantage du lundi, ce sont les nouveaux rayons de bibliothèque qui s’ouvrent à nous. Ceux de Stanislas Roquette, qui, lorsque l’on s’est rendu chez lui jouait encore Le Fils dans la pièce de Jon Fosse mise en scène par Jacques Lassalle. Poésie d’abord avec Reiner Maria Rilke. Stanislas Roquette déballe sa bibliothèque, avec la troisième Elégie duinésienne . Amour, au plus large…c’est le premier moment.

Programmation musicale Antonio Vivaldi, Stabat mater en fa min RV 621 : Stabat mater dolorosa (par le Ricercar Consort) Zaïre/Polyphonies Mongo, Mola moilebe (Chants Ekonda: 1er chant) Pond, The river

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......