LE DIRECT

Pourquoi méditerranéen?

59 min
À retrouver dans l'émission

Ile de Panarea, Italie 1988
Ile de Panarea, Italie 1988 Crédits : Bernard Plossu

Hasard de programmation, nous évoquions mardi à la faveur de La barque du pêcheur de Francis Combes, plusieurs voyages que le poète effectuait en Méditerranée ces vingt dernières années et qui lui inspirèrent ces poèmes-reportages. Ici, il est avant tout question de paysage et d’espace, et seulement ensuite, plus précisément de paysage et d’espace méditerranéen. La logique de la mappemonde , c’est aussi celle qui, capable d’embrasser une géographie tout entière, veut aussi pouvoir en évoquer la plus petite singularité. C’est en croisant les disciplines, les lettres, la photographie, l’art vidéo, le cinéma, que ce court essai tente, non pas d’épuiser le paysage méditerranéen, mais de le penser le plus généreusement possible. D’en articuler les multiples, la mémoire, tout comme en est capable l’espace méditerranéen lui-même. Dans ses strates les plus nombreuses, dans ses contrastes les plus profonds, c’est aussi l’espoir en ce territoire agité qui est célébré.

Alexandre Castant
Alexandre Castant Crédits : baert

Alexandre Castant est professeur, essayiste, critique d’art, il s'intéresse depuis plusieurs années aux liens trans-esthétiques, entre le texte, l’image et le son. Il publie Logique de la mappemonde , note sur l'espace (pourquoi méditerranéen?) aux éditions Filigranes.

#43, 2000-2002
#43, 2000-2002 Crédits : Corinne MErcadier

L’imagePolaroïd du jour a les pieds dans la rivière. Enfin, on croit.

Pour la fin, on écoute toujours la poésie de Saint John Perse , lue par les comédiens de la Comédie Française. Mais pour débuter, la voix danse dans les graves. Les cordes vocales qui ont depuis lundi fait vibrer Hugo, Pasolini, Céline, font aujourd’hui résonner Edward Bond. Il faut dire que le comédien Carlo Brandt s’est plusieurs fois illustrés dans des rôles marquants au sein des pièces du dramaturge anglais. Dans la trame cachée, livre fragmentaire, Edward Bond réfléchit sur son art, étudie de grands auteurs, Shakespeare, Brecht y passent, mais aussi les thèmes emblématiques de la justice, de l’intolérance de la folie sociale. Carlo Brandt nous lit un extrait de La trame cachée , d’Edward Bond . On écoute.

1955 Casablanca, 2000
1955 Casablanca, 2000 Crédits : Florence Chevallier

**Programmation musicale Patrick Juvet, I love America Beth Jeans Houghton & The hooves of destiny, Dodecahedron Pascal Comelade, Fragments **

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......