LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quel âge avais-tu en 1990? (4/5): Formes nouvelles?

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous poursuivons notre retour sur les années 90, en compagnie cet après-midi de Stéphanie Moisdon. Critique d'art et commissaire d'exposition indépendante, elle prépare actuellement une grande rétrospective sur les années 90. Nous parcourons avec elle l'art contemporain de cette période: arts visuels, architecture, arts plastiques...

Stéphanie Moisdon
Stéphanie Moisdon Crédits : Dupeyron

François Cusset proposait lundi une lecture spectrale d’une décennie qui peine encore à exister en tant qu’objet historique, où les intellectuels médiatiques se taillaient un costume six chaînes, où l’idéal républicain laïc était brandi plus dur, et la morale avec. Mardi, Roman Goupil parlait de Lettre pour L , film qui fait, en 1994, le constat d’erreurs notables sur tous les fronts, tout en cheminant dans l’objet film. Hier, nous revenions sur l’émoi provoqué par la double brebis Dolly, clonée en 1996. Et la façon dont le clonage avait ranimé l’imaginaire Franckenstein… Aujourd’hui deux questions. Celle de l’art visuel, celle de son exposition. Il est toujours tentant et pratique de penser en terme de décennie, car le début est fixe, la fin bien visible pour tous, et l’idée de génération séduisante. Partant de cette idée, qu’ont donc à nous dire les années 90 ? Si l’art n’est pas une activité autonome, s'il est en relation avec le monde, avec l’évolution des technosciences, le rapport à l’anonymat, à la tristesse, au virtuel, alors de quelle manière la littérature, la musique, la mode, pétrissent-ils les images produites et la façon de les exposer, de les trier, de les penser.

Notre invitée, Stéphanie Moisdon , critique d’art et commissaire d'exposition, prépare actuellement une grande exposition sur les années 90 pour le Centre Pompidou Metz. Interrogeons avec elle les images, l'art et les formes nouvelles en jeu entre 1990 et 2000.

Avant cela, profitons de la voix du comédien Feodor Atkine , qui nous lit le texte Tocaia grande de Jorge Amado. Feodor Atkine a grandi entre moult langues, et l’on sent dans sa lecture le goût qu’il lui reste à naviguer entre elles… Quatrième étape de son déballage de bibliothèque.

L’image Polaroïd du jour est un petit minot.

Pour finir en poésie, c’est un nouveau Poème du jour de Jacques Dupin qui nous est donné à entendre.

Programmation musicale

Lucio Dall, L'anno che verrà

NTM, Laisse pas trainer ton fils (album Supreme NTM )

Johnstone Daniel and Beam Orchestra, True love will find you in the end (album Beam me up )

Archives INA

Pierre Huyghe , sur son rapport à la fiction et à la narration (Affinités électives par Francesca Isidori, France Culture, 02.03.2006)

Philippe Parreno , "Rentrer dans le système pour le reprogrammer" (Hors Champs par Laure Adler, France Culture, 28.01.2011)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......