LE DIRECT

On se raconté l'été 2012

1h
À retrouver dans l'émission

.
. Crédits : richeux

Souviens-toi. Refais-toi le film de ce qui a eu les contours d’un été. Raconte l’histoire à ta manière. Des semaines ou des petites journées que tu inventes quand tu les vis et que tu continues d’inventer quand tu les rapportes. Fabrique-toi à la hâte de la pâte à souvenir, car c’est le premier imaginaire.L’émission du jour part de l’hypothèse suivante: les vacances en général et l’été en particulier seraient un territoire propice à la fiction de soi. Une exploration ludique des possibles, un éternel projet de remise à zéro.
En quittant pour cinq semaines notre bureau de la Maison ronde, nous avons demandé à Pierre Alféri, poète et romancier, de prendre en notes ses vacances, notamment parce qu’il avait écrit Kiwi , un feuilleton publié chez P.O.L en 2011, au goût de plage numérique avant l’heure.

En partant, nous avons aussi aussi demandé à Solange , qui allait tout l’été lire des twitts pour le compte d’Antibuzz , programme estival de France Inter présenté par Thomas Baumgartner, de venir nous raconter ce qui avait retenu son regard sur cette étrange fil de mots.

Et en revenant, nous n'avons pu nous empêcher d’ajouter à l’histoire un peu d’image, transport de réel, et implacable outil de récit. Jean François Leroy est le directeur (et fondateur) du festival de photojournalisme Visa pour l’image de Perpignan, il est avec nous en direct par téléphone.

Pierre Alféri et Solange
Pierre Alféri et Solange Crédits : baert

Le Polaroïd du jour, dont nous rappellons qu’il procède d’un texte inédit et quotidien développant, au rythme des mots et des sons ajoutés, une image sonore. Le Polaroïd numéro 1 de cette saison numéro 3 sera tout d’ombre vêtu.

Sur le plateau de la fin, c’est la poésie, pour les fines oreilles dont vous disposez. Nous commencons avec Saint John Perse , et les mots sont toujours lus par les comédiens de la Comédie Française.

Enfin, parlons du début: Carlo Brandt déballe sa bibliothèque cette semaine, il commence par un poème de Victor Hugo, parce que la poésie est première dans sa musique littéraire: il nous lit aujourd'hui un extrait des Contemplations de Victor Hugo. On écoute.

Programmation musicale Nilla Pizzi, Avanti e indrè Marlene Dietrich, Lazy Afternoon Iron & Wine, Love vigilantes The Chap, Woop Woop

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......