LE DIRECT

Sur le trajet du retour

59 min
À retrouver dans l'émission

Michel Gondry
Michel Gondry Crédits : baert

Des autobus, on en aura pris depuis lundi, mais en dehors d’un petit trajet béninois entre Porto Novo et Cotonou, nous sommes restés très franco-français. Aussi, aujourd’hui let’s go to the Bronx. C’est le dernier jour de classe, le temps des vacances. Prenez beaucoup d’élèves d’un coup. Projetez-les du même coup dans un espace, unité de temps, unité de lieu, mais en mouvement. Asseyez-les dans le bus. Regardez comme se reforment d’éternelles géographies. Les petits durs, un peu "beaux gosses" prennent place sur les banquettes à l'arrière. Des grappes de filles qui parlent fort et dressent la liste de ceux qu’il convient d’inviter ou non à la fête. La conductrice à l’inénarrable coupe de cheveux, et enfin celle qui monte un arrêt après tout le monde - Poupée Barbes" dans la version française. Ca chambre et ça flambe à tout va. Ca humilie et maltraite comme les adolescents peuvent le faire, c'est-à-dire avec talent et méchanceté. Au fur et à mesure que les collégiens descendent pour rentrer chez eux, les masques tombent, les seins en silicone, et les perruques Lady Gaga aussi. Le plan se resserre. Les identités se déplient, si le groupe empêche l’éclosion de l’individu dans le film The WE and The I il ne les anihilent pas complètement.

"The We and the I" de Michel Gondry
"The We and the I" de Michel Gondry

En plateau, cet après-midi le réalisateur Michel Gondry , au sujet de The We and the I, film entièrement tourné dans un autobus.

"The We and the I" de Michel Gondry
"The We and the I" de Michel Gondry

Avant cette discussion, vendredi oblige c’est aussi, une dernière étape dans l’exploration de l’œuvre de Jacques Roubaud que nous avions tant de plaisir à recevoir hier. Hervé Le Tellier a choisi pour nous cinq textes, et nous les avons confié à Jacques Bonnaffé. Les deux étant de grands amateurs du bonhomme, ça fait des étincelles. Pour terminer nous écoutons un extrait de son Ode à la ligne 29 des autotobus parisiens . Il en lisait lui-même un petit morceau hier à ce micro. Cette fois le texte vit dans la voix de Jacques Bonnaffé

L’image du jour révélée par le Polaroïd , rembobine avant la bonne scène.

Dans le Poème du jour , nous écoutons un dernier poème de Jacques Dupin disparu le mois dernier: « Ecrire de froid… » sont les premiers mots de ce poème inclus dans les Fragmes , du recueil Echancré (POL 1991).

Programmation musicale

Black Keys, I'll be your man

Arthur Beatrice, Charity

Young MC, I let'em know

France Gall, Mais aime-la

BONUS: Le contrepoint de Julie Gacon dans l'émission Du Grain à moudre par Hervé Gardette(lun-ven 18h15): les inégalités de revenu sur la ligne 8 du métro parisien

Thierry Pech, directeur de la rédaction d'Alternatives économiques, s'est penché sur les données des Iris - petits "paquets" de 1500 à 2000 ménages dont l'Insee se sert pour ses recensements dans les grandes agglomérations. Ces chiffres font état des revenus déclarés au fisc par les ménages, sans tenir compte des prestations sociales. L'étude minutieuse de ces données révèle la grande fragmentation du tissu urbain: il suffit parfois d'une minute ou deux de transports en commun pour voir des inégalités de revenus multipliées par cinq, voire par dix.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......