LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vitesse (1/5): J’suis en r’tard, en r’tard, en r’tard (dit le lapin d’Alice)

1h
À retrouver dans l'émission

Premier jour d'une semaine dédiée à la vitesse, avec Christophe Bouton, professeur de philosophie à l’Université Michel de Montaigne - Bordeaux III. Il a consacré une grande partie de ses travaux aux questions du temps et de l’histoire dans la pensée moderne et contemporaine. Il vient de publier Le temps de l’urgence aux éditions Le bord de l’eau.

Christophe Bouton
Christophe Bouton Crédits : Dupeyron

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Hâtez vous lentement, disent la sagesse et le dicton populaire. A qui l’on emboîte volontiers le pas. Donc la première de nos cinq émissions est une étape de distinction: urgence n’est pas accélération. La seconde découle souvent de la première mais en les dissociant, l’on analyse deux faits aux causes et aux implications différentes. La semaine dernière nous explorions le travail, et évoquions à maintes reprises l’accélération des rythmes, le caractère incessamment urgent des tâches à accomplir, la réduction du temps de façon générale dans les échanges et dans la production. Cette accélération s’applique aussi au domaine médical, juridique. Il y a aurait un fait social global de l’urgence, qui s’appliquerait à l’époque contemporaine. Pour autant, penser l’urgence ne date pas d’hier, et en pensant une forme d’oisiveté, vie contemplative, certains philosophes pensaient peut-être déjà contre l’urgence, ou au regard de l’urgence. S’il y a dans la vitesse une possibilité de jouissance, de beauté, s’il y a et nous en parlerons cette semaine une esthétique de la vitesse, existe-t-elle pour l’urgence? N’est-elle pas plutôt, découlant du capitalisme, un totalitarisme du temps, une homogénéisation de ce rapport au temps, haché, discontinu, absolument plus calé sur le moi profond des êtres, exigenant une mobilisation permanente et infinie? Ce sont quelques unes des grandes lignes de cet essai Le temps de l’urgence, lequel se termine par un éloge, non de la lenteur mais du loisir, que Christophe Bouton vient de publier aux éditions du Bord de l’eau (collection Diagnostics). Il est philosophe, professeur à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux.

Premier moment de cette semaine consacrée à la vitesse, que nous ne confondrons pas avec la précipitation. Le philosophe Christophe Bouton , notre invité, pense le temps contemporain. Spécialiste de philosophie allemande, il a publié plusieurs ouvrages sur le problème du temps. Il a écrit entre autres Le temps de l’urgence . Pour le jeune public, il a publié chez Gallimard jeunesse J'ai pas le temps! illustré par Jochen Gerne (collection "Chouette! Penser")

L'heure commence avec un nouveau déballage de bibliothèque. Cette semaine, le comédien Philippe Duquesne se prête à l’exercice. Partenaire et complice de François Morel et Yolande Moreau, il est un fidèle des projets théâtraux de Ludovic Lagarde, Alain Françon. Il commence avecles Brèves de comptoir , de Jean-Marie Gourio. Assemblage de phrases recueillies dans les bistrots, troquets et autres zincs.

L’image Polaroïd du jour, et une image d’hier, est un grimoire feuilleté, un traité d’invisibilité

Vers 16h50, nous entamons une nouvelle semaine poétique, en écoutant des textes tirés de Vrouz ! . De ce recueil récent de Valérie Rouzeau est extrait le Poème du jour.

Programmation musicale

Pierre Vassiliu, Qui c’est celui-là?

Bibio (Stephen Wilkinson), Dye the water green

Michel Fugain, Je n'aurais pas le temps

Foreigner, Urgent

Intervenants
  • professeur de philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne, spécialiste des questions du temps et de l’histoire dans la philosophie contemporaine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......