LE DIRECT
Un chevreuil

Le chevreuil

4 min

On trouvera le chevreuil dans les forêts, quasiment partout en Europe, à l’exception du grand Nord. Bête discrète et solitaire en temps normal, on peine à noter sa présence dans les bois. Mais lorsque la période des amours arrive, c’est une autre histoire. Cette fois-ci beaucoup plus sonore.

Un chevreuil
Un chevreuil Crédits : MNHN

C’est un petit cervidé nerveux. Tout en muscles. Un corps fait pour la course et les bonds. Des pattes longues et fines, un sabot pointu. Détail notoire, une queue à peine visible. Comme placée en ornementation sur son fessier, une petite tâche blanche, appelée « miroir » en forme de cœur chez les femelles, qui ressemble à un rein chez les mâles, et qui a son utilité. Car, quand le chevreuil a peur, les poils blancs de son miroir se redressent et deviennent beaucoup plus visibles. Un système d’alerte très efficace à l’attention de ses congénères. Méfiant, le chevreuil détale au moindre bruit suspect et est capable de faire des pointes de vitesse à 70 km/heure sur quelques centaines de mètres.

On trouvera le chevreuil dans les forêts, quasiment partout en Europe, à l’exception du grand Nord. Bête discrète et solitaire en temps normal, on peine à noter sa présence dans les bois. Mais lorsque la période des amours arrive, c’est une autre histoire. Cette fois-ci beaucoup plus sonore.

Car notre animal, tout chevreuil qu’il est, se met soudainement à aboyer. A l’aurore et au crépuscule. Cela dès la fin de l’hiver, en février/mars et jusqu’en juillet. Cet aboiement est une explosion, une dizaine de cris brefs sans harmonique, répétés à intervalle régulier qui annonce l'été et la période de reproduction, et qui peut aussi servir de cri d’alarme. De longs mois où la forêt va se remplir des sons rauques de l’animal. Le mâle, car c’est de lui dont il s’agit, on parlera du « brocard », appelle les chevrettes, tout en signifiant aux autres mâles de se tenir à distance. Gare à ceux qui croiseraient son chemin. La bête est susceptible et charge sans état d'âme, allant jusqu'au combat, bois contre bois, s'il rencontre une résistance.

Puis arrivera le jour où la femelle deviendra réceptive. Brocard et chevrette se retrouvent. Se produit alors ce qu’on appelle le rond de la sorcière : le futur couple s’engage dans une forme de danse, en décrivant autour d’un arbre, des cercles de 10 à 30 mètres, des 8 plus précisément. La femelle tourne sur elle-même tout en esquivant les approches du mâle, s’arrêtant de temps en temps jusqu’à ce qu’elle accepte l’accouplement.

Une parade amoureuse qui inspira peut-être Ronsard, dans son sonnet Comme un chevreuil seul poète à avoir écrit sur ce cervidé :

« Libre folâtre où son pied le conduit :        
> De rets ni d'arc sa liberté n'a crainte,        
> Sinon alors que sa vie est atteinte,        
> D'un trait meurtrier empourpré de son sang ».

Prises de son : David Reby, Fernand Deroussen

Conseillers scientifiques :

Henri Cap est éthologue. Suite à un doctorat en éthologie, il s’est orienté vers l’étude du comportement animal en systématique phylogénétique. Responsable des collections de zoologie au muséum de Toulouse, il participe à leur gestion et à leur médiation au travers d’expositions et de recherches comme la pose d’une caméra embarquée sur une ourse sauvage en Slovénie et l’étude des données collectées. Il enseigne à l'université Paul Sabatier de Toulouse le comportement et l'évolution en écologie comportementale, ainsi que la biologie animale à l'université Jean-François Champollion d'Albi.

David Reby est enseignant chercheur à l’Université du Sussex, en Grande-Bretagne. Il étudie la communication vocale chez les vertébrés, depuis le cri du goéland jusqu’à la voix humaine en passant par le brame du cerf.

http://www\.sussex\.ac\.uk/profiles/115148

https://www\.researchgate\.net/profile/David\_Reby

Fernand Deroussen est compositeur audio-naturaliste, spécialiste de l'art des sons de la nature et créateur du site www.naturophonia.fr

Site et blog : www.oreilleverte.fr

Recherche iconographique : Frédéric Guilbert (Sonothèque du Muséum d'Histoire Naturelle)

Rediffusion du 15 juillet 2016.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......