LE DIRECT
Cigale grise (cicada orni)

La cigale grise

3 min

Voilà le paysage sonore de l’été, par excellence. Lorsque la cigale grise chante, on l’associe à la pinède, aux oliviers, à la chaleur. En France, il existe une vingtaine d’espèces de cigales mais dans le sud du pays, celle que l’on connaît le plus, c’est elle, la cigale grise (cicada orni).

Cigale grise (cicada orni)
Cigale grise (cicada orni) Crédits : MNHN

De fait, cet insecte de 3 à 4 cm est un peu terne, de ce gris qui lui permet de se fondre dans le décor, notamment sur l’écorce des arbres. Mâles et femelles se ressemblent avec leurs grands yeux marron, leurs ailes transparentes, nervurées, tachetées de onze points noirs. Discrètes dans leur apparence, on les entend plus, qu’on ne les voit.

Les cigales grises chantent en groupe, entre mâles. Elles peuvent être plusieurs dizaines, des centaines voire des milliers, à chanter en chœur. Souvent parfaitement synchrones, les mâles appellent, sur le même rythme, les femelles à leur rendre visite. On évitera de déranger ces insectes quand ils chantent en groupe, car sous l’effet de la surprise, ils s’envolent en arrosant l’intrus d’un jet d’urine. Les spécialistes de la cigale en savent quelque chose. Tout comme Guillaume Apollinaire qui dans son calligramme Aussi bien que les cigales, écrit : 

« Gens du midi il faut creuser voir boire pisser aussi bien que les cigales pour chanter comme elles
La joie adorable de la paix solaire »

Aussi bien que les cigales - calligramme
Aussi bien que les cigales - calligramme Crédits : Guillaume Apolinaire

Pour réussir à produire un son qui dépasse les 80 décibels, la cigale mâle est bien dotée. Logée de chaque coté dans son abdomen, elle possède des cymbales, sorte de ballon de rugby miniature comportant de petites baguettes rigides qui une fois contractées, se déforment et produisent alors des clics. Le son amplifié par l’abdomen quasiment vide, parfaite caisse de résonance, ressort par les oreilles de la bête. Pour éviter que les mâles ne deviennent sourds, leurs tympans se plissent afin de se protéger contre l’intensité de cette puissance sonore.

Voilà donc un chant d’appel sexuel, que les femelles écoutent, évaluent avant de se déplacer pour se reproduire. Le tout sur une très courte période car la cigale a une durée de vie de trois semaines. Contrairement à ce que La Fontaine a pu écrire, elle meurt à la fin de l'été et ne put donc crier famine quand la bise fut venue.

Conseiller scientifique : Jérôme Sueur

Prises de son : Jérôme Sueur et Fernand Deroussen

Jérôme Sueur est enseignant-chercheur en bioacoustique au Muséum national d'Histoire naturelle. Sa recherche concerne la communication sonore des insectes, en particulier des cigales, et l'étude de la biodiversité par des techniques acoustiques. Il est également en charge de la sonothèque du Muséum.

Muséum national d'Histoire naturelle

Institut Systématique Evolution Biodiversité

Fernand Deroussen est compositeur audio-naturaliste, spécialiste de l'art des sons de la nature et créateur du site www.naturophonia.fr

site et blog : http://www.oreilleverte.fr

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......