LE DIRECT
Dessin d'Alessandro Pignocchi

Alessandro Pignocchi : "Dans la société amazonienne, le chef est au service de la société, chez nous c’est plutôt l’inverse..."

20 min

Alessandro Pignocchi publie un roman graphique qui inverse les valeurs entre culture amazonienne et occidentale, cette dernière devenant l'objet d'étude anthropologique d'un Jivaro. Par ce basculement, Alessandro Pignocchi nous montre que nous devons être conscient de la relativité de nos valeurs...

Dessin d'Alessandro Pignocchi
Dessin d'Alessandro Pignocchi

« Identité, laïcité, citoyenneté : quel avenir pour le modèle républicain ? »

Aujourd'hui, journée spéciale sur France Culture.

Après trois journées spéciales consacrées aux inégalités, aux enjeux de la mondialisation et aux grands choix économiques qui dessineront l'avenir de la France, France Culture termine la séquence Présidentielle 2017, horizon 2022, aujourd'hui, vendredi 14 avril, par un thème central au cœur de cette élection :
« Identité, laïcité, citoyenneté : quel avenir pour le modèle républicain ? »

Aujourd'hui, on se demande à quoi ressemblerait le monde si la France, l’Europe et tout l’Occident adoptaient la culture Jivaro et l’animisme des Indiens d’Amazonie ?

Réponse avec notre invité :
Alessandro Pignocchi, ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, auteur de la BD : Petit traité d’écologie sauvage, aux éditions Steinkis.

Dessin d'Alessandro Pignocchi
Dessin d'Alessandro Pignocchi

Un des drames de l’humanité et des questions d’identité, c’est que les connaissances et les valeurs avec lesquelles on organise notre monde nous semblent transparentes, on a l’impression qu’on voit le monde objectivement, que nos valeurs sont universelles, c’est la cause de tous les problèmes. Si nous étions conscients que nos valeurs sont relatives et qu’elles ne sont pas universelles, tout irait beaucoup mieux.

Planche de "Petit traité d’écologie sauvage"
Planche de "Petit traité d’écologie sauvage" Crédits : Alessandro Pignocchi / Steinkis

Résumé de l'éditeur

Et si le Premier ministre se prenait de passion pour les rainettes ?
Et si écraser un hérisson par mégarde risquait de déclencher la fureur de son esprit protecteur ?
Et si le monde et ses dirigeants adoptaient l’animisme des Indiens d’Amazonie ?
La culture occidentale traditionnelle, quant à elle, ne subsisterait plus que dans quelques régions françaises, où un anthropologue jivaro viendrait l’étudier et militer pour sa sauvegarde.
De ce parti pris, Alessandro Pignocchi fait émerger un monde où les valeurs s’inversent, les lignes se déplacent et où les rainettes reçoivent enfin la considération qu’elles méritent.

La fonction principale de l’anthropologie, en allant à la rencontre de cultures, de groupes culturels qui pensent le monde, le façonnent avec des outils différents des nôtres, est de nous aider à penser nous-mêmes, à prendre une distance par rapport à nous, en nous donnant des contre-points, des façons de faire qui diffèrent des nôtres.

Planche de "Petit traité d’écologie sauvage"
Planche de "Petit traité d’écologie sauvage" Crédits : Alessandro Pignocchi / Steinkis

Dans la culture occidentale, cela va de soit que quelque chose appelé « nature » existe, même les défenseurs de la nature chez nous proposent par exemple de créer des parcs nationaux pour la protéger mais c’est déjà la considérer comme un objet et lui attribuer des fonctions. En Amazonie, dire que les hommes sont proches de la nature est un abus de langage car ils n’ont pas d’idée de nature, il n’y a aucun mot dans aucune langue amazonienne qui sera une traduction du concept de nature, les plantes et les animaux sont considérés comme des partenaires sociaux. C’est une façon de voir le monde si différente de la nôtre que lorsqu’on fait l’effort d’imaginer à quoi ressemblerait le monde si on le voyait comme ça, ça nous permet de prendre un pas de recul par rapport à nous-mêmes.

Planche de "Petit traité d’écologie sauvage"
Planche de "Petit traité d’écologie sauvage" Crédits : Alessandro Pignocchi / Steinkis

Pour aller plus loin

Découvrez le blog d'Alessandro Pignocchi qui publie au fil des jours ses pensées en dessin...

Chroniques

6H25
3 min

Les Émois

Mandy, d'Alexander Mackendrick : ressortie en salle d'un chef-d'oeuvre du cinéma anglais
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......