LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alice Cherki dans les années 50

Alice Cherki : "J’ai un lien privilégié avec ces jeunes qu’on ne sait pas nommer : «1ère, 2ème, 3ème, 4ème génération», je trouve ce terme insupportable"

20 min

Alice Cherki, psychiatre, psychanalyste et auteure, convoque les souvenirs d'une vie et nous offre son jardin intime avec lucidité et amusement dans «Mémoire anachronique», un désir de transmission, de façon à "restaurer ce qui a eu lieu afin que les jeunes générations en fassent quelque chose".

Alice Cherki dans les années 50
Alice Cherki dans les années 50 Crédits : DR

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Alice Cherki, psychiatre, psychanalyste et auteure de Mémoire anachronique, Lettre à moi-même et à quelques autres, aux éditions de l’aube.

Le mot nostalgie ne me convient pas du tout, j’ai eu de la chance de tracer mon chemin dans l’entre-deux.

Résumé de l'éditeur

« Ceci n’est pas une nouvelle mais un parcours, ceci n’est pas un récit historique mais une traversée. Une lettre, littéralement la lettre en souffrance à partir de laquelle viennent se former des mots ou des paroles qui s’adressent à un autre, intérieur ou extérieur. Une lettre aussi comme celles que l’on envoyait par la poste, il y a longtemps déjà, à un éventuel destinataire auquel on voulait donner des nouvelles… »

Une lettre… dont nous sommes les destinataires. Ce dialogue d’Alice Cherki, d’abord avec elle-même et ancré dans le temps présent, va faire remonter le passé et faire revivre, de manière sélective, les étapes d’une traversée singulière, jalonnée d’expériences politiques et humaines d’une exceptionnelle richesse, accompagnant la marche de l’Histoire.

Née dans l’Algérie coloniale au sein d’une famille juive aux lointaines origines, l’auteure retrace son enfance et son adolescence à Alger, où elle devient étudiante. Nous sommes dans les années cinquante : très vite engagée en faveur de l’indépendance de l’Algérie, elle rencontre des gens hors du commun, en particulier Frantz Fanon, dont elle publiera un Portrait.

Entre France et Algérie, entre présent et passé, le parcours de cette femme de conviction se tisse inextricablement et nous emmène dans un voyage unique, et passionnant.

Extrait sonore diffusé

Chanson de Line Monty

Chroniques
6H25
3 min
Les Émois
"C'est parce que c'était nous" : histoire du coup de foudre
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......