LE DIRECT
"Songs for Madagascar"

Cesar Paes : "Les plus grands musiciens de Madagascar se sont réunis en un collectif pour donner une visibilité à leur musique"

20 min

En 2008, six grands noms de la musique malgache se sont réunis pour créer le collectif 'Madagascar All Stars' et promouvoir ensemble leur musique, moins connue que celle du Cap Vert, Cuba ou du Brésil. Le réalisateur Cesar Paes a filmé l'intimité de la création, la musique en train de naître...

"Songs for Madagascar"
"Songs for Madagascar" Crédits : Laterit distribution

Mercredi cinéma dans Paso Doble, avec :

Cesar Paes, réalisateur du documentaire Songs for Madagascar, en salles le 21 juin.

À Madagascar, on ne parle qu’une langue mais il y a différents parlers. Les habitants de Madagascar militent pour la terre, la biodiversité mais aussi pour la diversité culturelle : que chacun préserve sa spécificité culturelle tout en fusionnant avec d’autres. Ce sont les messages du groupe 'Madagascar All Stars'.

Synopsis

Les musiciens du groupe Madagascar All Stars, les six plus grands noms de la musique malgache, tous habitués aux scènes internationales, s'unissent et créent ensemble “un son” pour Madagascar. Ils se mobilisent pour défendre les ressources naturelles de leur île natale.

Filmé à une caméra et sans commentaire, le film les accompagne dans l’intimité de la création, au plus proche de la musique en train de se faire.

La musique des 'Madagascar All Stars' n’est pas forcément une synthèse mais plutôt la rencontre de toutes les influences de chaque membre du groupe, ils prennent un plaisir fou à faire de la musique ensemble.

Madagascar est un pays indépendant, certes, mais à la place de l’ancienne colonie France, il y a beaucoup de compagnies… Ce sont les nouveaux colons de toute l’Afrique, les grandes entreprises qui viennent enlever tout ce qu’il y a dans les sous-sol du pays. Les chansons du groupe s’inspirent des récits des gens qui vivent ces expériences et nourrissent leur imaginaire et leur chansons…

Le coup de fil à un festival d'été

Jean-Pierre Rehm, co-président du FIDMarseille, Festival International de Cinéma de Marseille, du 11 au 17 juillet.

Chaque année début juillet, le FIDMarseille, Festival International de Cinéma de Marseille, présidé par Paul Otchakovsky-Laurens et dirigé par Jean-Pierre Rehm, propose un programme de 150 films à près de 25 000 spectateurs, dans des cinémas, théâtres, bibliothèques, galeries d’art, amphithéâtres en plein air, à Marseille. Le festival présente un grand nombre de films en première mondiale, de premiers films, et s’impose aujourd’hui comme un gisement de nouvelles cinématographies, productions documentaires aussi bien que fictions.

Le FIDMarseille organise également le FIDLab, plateforme de soutien à la coproduction internationale, le FIDCampus, atelier de formation d’étudiants méditerranéens, et de nombreuses projections hors les murs pendant toute l’année.

"La Petite Boutique des horreurs", un film de Roger Corman, 1960
"La Petite Boutique des horreurs", un film de Roger Corman, 1960

Pour sa vingt-huitième édition, le FIDMarseille met à l'honneur Roger Corman, qui viendra en personne présenter une rétrospective des films qu'il a réalisés ou produits depuis le milieu des années 1950.

Chroniques

6H25
3 min

Les Émois

Des femmes disparaissent ou Les Disparues d'Orsay de Stéphane Levallois

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......