LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Camille Pissarro, Gelée blanche à Ennery, 1873, Huile sur toile, 65 x 93 cm

Christophe Duvivier : "Le grand apport des impressionnistes à la peinture est d’en avoir chassé le sujet"

20 min

Christophe Duvivier, spécialiste de Camille Pissarro, nous parle de l'aîné de la famille des impressionnistes à l'occasion de quatre expositions en Europe consacrées à ce maître de la peinture qui a marqué de sa touche l'histoire de l'art.

Camille Pissarro, Gelée blanche à Ennery, 1873, Huile sur toile, 65 x 93 cm
Camille Pissarro, Gelée blanche à Ennery, 1873, Huile sur toile, 65 x 93 cm Crédits : © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Christophe Duvivier, historien de l’art, spécialiste de Camille Pissarro, directeur des musées Camille Pissarro et Tavet-Delacour à Pontoise pour l’exposition Pissarro « le premier des impressionnistes » au Musée Marmottan Monet à Paris jusqu’au 2 juillet 2017.

L’exposition présente soixante oeuvres majeures pour montrer la diversité des motifs de Camille Pissarro qui n’est pas que le peintre de la campagne, du monde rural, et montrer aussi toutes ses recherches techniques.

Camille Pissarro, La Seine à Rouen, l'ile Lacroix, effet de brouillard, 1888, Huile sur toile, 46, 7 x 55, 9 cm
Camille Pissarro, La Seine à Rouen, l'ile Lacroix, effet de brouillard, 1888, Huile sur toile, 46, 7 x 55, 9 cm Crédits : © Philadelphia Museum of Art, John G. Johnson collection, Cat. 1060
Camille Pissarro, Jeune Fille à la Baguette dit aussi La Bergère, 1881, Huile sur toile, 81 x 64, 7 cm
Camille Pissarro, Jeune Fille à la Baguette dit aussi La Bergère, 1881, Huile sur toile, 81 x 64, 7 cm Crédits : © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Présentation de l'exposition par le musée Marmottan Monet à Paris

Le musée Marmottan Monet présente, du 23 février au 2 juillet 2017, la première exposition monographique Camille Pissarro organisée à Paris depuis 36 ans. Quelque soixante-quinze de ses chefs-d’œuvre, peintures et tempéras, provenant des plus grands musées du monde entier et de prestigieuses collections privées, retracent l'œuvre de Camille Pissarro, de sa jeunesse dans les Antilles danoises jusqu’aux grandes séries urbaines de Paris, Rouen et Le Havre de la fin de sa vie. Considéré par Cézanne comme « le premier des impressionnistes », Pissarro est l’un des fondateurs de ce groupe. Il est également le seul à participer à leurs huit expositions. Compagnon et ami fidèle de Monet, maître de Cézanne et de Gauguin, inspirateur de Seurat, défenseur de Signac, Pissarro est un artiste majeur et incontournable. Intellectuel polyglotte, engagé et militant, à l’écoute des jeunes générations, son œuvre, puissante et en perpétuelle évolution, offre un panorama unique des recherches qui ont animé les cercles impressionnistes et postimpressionnistes de la seconde moitié du XIXème siècle.

Camille Pissarro, La Place du Théâtre-Français et l’avenue de l’Opéra, effet de pluie, 1898, Huile sur toile, 73, 6 x 91, 4 cm
Camille Pissarro, La Place du Théâtre-Français et l’avenue de l’Opéra, effet de pluie, 1898, Huile sur toile, 73, 6 x 91, 4 cm Crédits : © Photo : Minneapolis Institute of Art
Camille Pissarro, Vue de Bazincourt, temps clair, 1884, Huile sur toile, 54, 3 x 64, 8 cm, Mexico, collection Pérez Simón
Camille Pissarro, Vue de Bazincourt, temps clair, 1884, Huile sur toile, 54, 3 x 64, 8 cm, Mexico, collection Pérez Simón Crédits : © Arturo Piera

Comme tous les impressionnistes, Camille Pissarro avait une écriture assez gestuelle en touches larges, la caractéristique de l’impressionniste était de montrer la façon de peindre, le geste, l’enjeu portait également sur la peinture, claire, avec une gamme chromatique complète qui rejette le noir et surtout les couleurs terreuses. Les impressionnistes montraient les touches, ce qui a dérouté leurs contemporains, on est à la fois sur ce paradoxe d’une peinture qui va montrer l’instant mais qui montre qu’elle est un geste, une écriture, le divorce avec le public va venir de cela.

Camille Pissarro, La Cueillette des pommes, 1886, Huile sur toile, 125,8 x 127,4 cm
Camille Pissarro, La Cueillette des pommes, 1886, Huile sur toile, 125,8 x 127,4 cm Crédits : © Ohara Museum of Art, Kurashiki

Pour aller plus loin :

Retrouvez les trois autres expositions consacrées cette année à Camille Pissarro :
Camille Pissarro - Impressions gravées au Musée Tavet-Delacour à Pontoise jusqu'au 11 Juin 2017
Camille Pissarro, une rencontre à St Thomas, à l'Ordrupgaard museum de Copenhague
et Pissarro à Éragny, La nature retrouvée, au Musée du Luxembourg jusqu'au 9 juillet 2017.

Chroniques
6H25
3 min
Les Émois
"Sinon j'oublie" ou les têtes de liste de Clémentine Mélois
Intervenants
  • historien de l’art, spécialiste de Camille Pissarro, directeur des musées Camille Pissarro et Tavet-Delacour
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......