LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
DOA

Doa : "J’ai écrit un tome, qui a été coupé en deux : de 900 000 pages, je suis arrivé à 1400"

20 min

L'écrivain Doa publie le second tome du dyptique noir "Pukhtu", creusant une fiction et le destin de personnages dans un roman très sourcé, ancré dans le contexte puissant des guerres actuelles, celles de l'après 11 septembre et en particulier de l'Afghanistan.

DOA
DOA Crédits : © C.HELIE POUR GALLIMARD

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Doa, écrivain, pour Pukhtu secundo, aux éditions Gallimard série noire.

C’est un livre sur la guerre du point de vue des américains ; j’ai éliminé énormément de jargon mais je trouvais intéressant d’en garder une partie parce que c’est un métalangage dans le langage, c’est aussi le langage qui lie des gens particuliers à un moment donné autour d’une activité et c’est aussi le langage de la modernité, on jargonne beaucoup aujourd’hui... Arriver à faire de la littérature autour du jargon, je trouvais ça assez marrant.

Résumé de l'éditeur

Le terme pukhtu renvoie aux valeurs fondamentales du peuple pachtoune, l'honneur personnel – ghairat – et celui des siens, de sa tribu – izzat. Dire d'un homme qu'il n'a pas de pukhtu est une injure mortelle. Pukhtu est l'histoire d'un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Non, plutôt celle d'une jeune femme que le remords et la culpabilité abîment. Ou peut-être celle d'un fils, éloigné de sa famille par la force du destin. À moins qu'il ne s'agisse de celle d'un homme cherchant à redonner un sens à sa vie. Elle se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe, et raconte des guerres ouvertes et sanglantes, des conflits plus secrets, contre la terreur, le trafic de drogue, et des combats intimes, avec soi-même, pour rester debout et survivre. C'est une histoire de maintenant, à l'ombre du monde et pourtant terriblernent dans le monde. Elle met en scène des citoyens clandestins.

Le choix musical de DOA

Song Seven (take two) d’Interpol, sur l’EP Precipitate

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Pukhtu primo

Pukhtu PrimoDOAGallimard série noire, 2015

Pukhtu SecundoDOAGallimard série noire, 2016

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......