LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Racines d'un pin sylvestre

Emanuele Coccia : "La vie n’est rien d’autre que ce cycle à travers lequel chaque être se mélange au monde par le souffle"

21 min

Le philosophe Emanuele Coccia évoque les plantes, dont la vie a été ignorée des questions du monde depuis trois siècles. Pourtant, c'est grâce à elles que notre monde existe, fournissant l'oxygène qui rend possible la vie animale sur terre. Retour sur une forme radicale d'être au monde : la plante.

Racines d'un pin sylvestre
Racines d'un pin sylvestre Crédits : © PETIT JP/HorizonFeatures/Leemage

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Emanuele Coccia, maître de conférences à l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales, pour son ouvrage La vie des plantes, une métaphysique du mélange, aux éditions Bibliothèque Rivages.

L’un des grands enjeux de notre monde est l’explosion démographique, on n’en parle pas assez mais les problèmes ont pour cause non pas l’industrie mais le fait que la planète héberge 7 milliards et d’ici quelques décennies 11 milliards d’humains.

On a complètement ignoré les plantes, la vie des plantes a disparu de la question du monde.

Geranium macrorrhizum / Geranium à grosses racines
Geranium macrorrhizum / Geranium à grosses racines Crédits : © SOLICHON JM/HorizonFeatures/Leemage

Je voudrais nuancer ou plutôt contextualiser l’anthropocène : au fond, c’est propre à la vie sur terre, le monde a toujours été l’effet catastrophique d’une espèce vivante. On oublie que nous vivons grâce aux déchets de la vie végétale, l’oxygène est un sous-produit de la vie végétale.

Résumé de l'éditeur

Elles sont parmi les habitants les plus nombreux de notre planète et pourtant la philosophie les a négligées, voire haïes : les plantes ont depuis toujours été la cible d’un snobisme métaphysique. Malgré le développement de l’écologie, la démultiplication des débats sur la nature ou sur les questions animales, les plantes – leur forme de vie, leur nature – restent une énigme pour la philosophie. En mêlant exemples tirés de la philosophie, des sciences naturelles et de l’art, ce livre s’efforce de pénétrer le mystère de ces êtres singuliers.

Morceau choisi par l'invité

Moderat, morceau issu de leur premier album Moderat.

Chroniques
6H25
2 min
Les Émois
Palazzo Mortale : "Mâcher la poussière" de Oscar Coop-Phane
Intervenants
  • Philosophe, maître de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......