LE DIRECT
Agrippine, une adolescente cynique, peste, paresseuse, désabusée mais touchante qui reflète sur le ton de l'humour les moeurs, coutumes et attitudes de son époque. Dargaud

Agrippine, le personnage d’une époque

29 min
À retrouver dans l'émission

Qui est Agrippine, qui peut révolutionner sa famille bourgeoise en une réplique? Adolescente ''cool'', à Paris, d'une verve créative et d’une mauvaise foi achevée, elle ne comprend rien aux garçons et passe très vite du drame à la légèreté, et de la légèreté au drame. Le personnage d’une époque.

Agrippine, une adolescente cynique, peste, paresseuse, désabusée mais touchante qui reflète sur le ton de l'humour les moeurs, coutumes et attitudes de son époque. Dargaud
Agrippine, une adolescente cynique, peste, paresseuse, désabusée mais touchante qui reflète sur le ton de l'humour les moeurs, coutumes et attitudes de son époque. Dargaud

Agrippine, adolescente cynique, peste, paresseuse, désabusée mais touchante, ne manque pas de caractère. Coincée entre ses parents trop tolérants, ses crises existentielles, ses copines et son petit frère, Agrippine traverse l'âge ingrat d'une adolescente d'aujourd'hui avec un humour féroce et une mauvaise fois absolument réjouissante.

Jean-Pierre Mercier décrit la personnalité d’Agrippine, la célèbre héroïne de Claire Bretécher :

C’est une adolescente d’à peu près 16 ans, qui est assez jolie – ce qui est plutôt paradoxal parce que Bretécher passe son temps à défigurer ses personnages en leur mettant des grosses valoches sous les yeux et un gros pif. Elle change de fringues tout le temps. Claire Bretécher a dû prendre un malin plaisir à regarder ce qui se faisait à l’époque autour d’elle, la mode chez les adolescentes. [...] Agrippine passe du drame à la légèreté, et est capable de mettre la révolution dans sa famille en 30 secondes. [...] Les rapports entre mère et fille sont absolument sanglants, c’est drôle mais sans pitié.

Jean-Pierre Mercier revient sur la créativité des dialogues de Claire Bretécher, ses trouvailles :

Le vocabulaire, c’est un des grands talents de Claire Bretécher, c’est pour ça qu’elle a beaucoup été adaptée au théâtre : elle est une dialoguiste absolument géniale. Elle prend tout le langage jeune de l’époque, et elle en fait sa propre version. Par exemple : tout le monde ou presque disait à l’époque “laisse béton”, elle, elle dit “laisse boutigue”. Il y a plein de trouvailles comme ça. Elle fait aussi du double verlan : ma “meur” ou mon “peur”.

Pour en parler, Charles Dantzig reçoit  Jean-Pierre Mercier, historien de la bande dessinée.

Auteur : Claire Bretécher. Né en 1940. Dessinatrice. Française. Hétérosexuelle.  

Œuvre : Agrippine, série parue en feuilleton dans Le Nouvel Observateur puis en huit volumes en partie rassemblés dans Agrippine, l’intégrale.
Personnage : Agrippine.  
Adaptation : Série animée de 26 épisodes diffusée sur Canal en 2001.  

Bibliographie 

  • Claire Bretécher, Agrippine, l’intégrale, éd. Claire Bretécher
  • Claire Bretécher, Agrippine déconfite, Dargaud
  • A.S. Neill, Libres enfants de Summerhill, La Découverte
  • Marti Veyron, Bernard Lermite, éd. du Fromage 

Charles Dantzig et Personnages en personne sur twitter : https://twitter.com/CharlesDantzig
Sur facebook : https://www.facebook.com/charles.dantzig
Instagram : cdantzig

Intervenants
  • Ex-conseiller scientifique à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......