LE DIRECT
Affiche promotionnelle en couleurs, du film en noir et blanc Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich, avec Joan Crawford (joue Blanche Hudson) et Bette Davis (qui joue Jane Hudson) en 1962

Baby Jane ou les parents sont les coupables

28 min
À retrouver dans l'émission

Que révèle le masque blanc et craquelé de geisha détruite de Baby Jane Hudson, interprétée par Bette Davis, dans le film de Robert Aldrich ? Que dit-il du spectacle, de ses terreurs et de la sororité ? Pour y répondre, Charles Dantzig reçoit le critique de cinéma et écrivain Gérard Lefort.

Affiche promotionnelle en couleurs, du film en noir et blanc Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich, avec Joan Crawford (joue Blanche Hudson) et Bette Davis (qui joue Jane Hudson) en 1962
Affiche promotionnelle en couleurs, du film en noir et blanc Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich, avec Joan Crawford (joue Blanche Hudson) et Bette Davis (qui joue Jane Hudson) en 1962 Crédits : Warner Brothers / Getty Images - Getty

Nouvelle diffusion du 3 mars 2019

C'est une femme-enfant de 70 ans. Habillée avec une robe à smocks, le visage aussi ridé que les plis du vêtement, le visage plâtré comme un clown sous la pluie, elle semble sortie d'un tableau expressionniste. Ce clown pathétique est malheureux. Elle s'appelle Jane Hudson, elle est interprétée par Bette Davis. On la surnomme Baby Jane Hudson parce que, enfant, au début du XXème siècle, elle faisait avec sa famille la tournée des vaudevilles. Vêtue de la même robe à smocks, elle chantait des chansons familiales et sentimentales qui avaient du succès. A la sortie des spectacles, on vendait de grandes poupées à son effigie. Sa sœur Blanche Hudson, hypocrite sucrée, était jalouse alors que Baby Jane, si trépigneuse, passait pour la méchante. On oubliait qu'on tuait son enfance pour lui faire gagner l'argent de la famille. En grandissant, Baby Jane devint actrice à Hollywood, mais sans succès ; et c'est sa sœur, devenue elle aussi actrice qui attire les feux des projecteurs. C'est donc cette dernière qui achète la maison de Los Angeles où on les retrouve quarante ans plus tard, vieillies et oubliées. 

A la suite d'un accident, Blanche est devenue hémiplégique, elle vit à l'étage de la maison où Baby Jane s'occupe d'elle de manière sarcastique. De même qu'il y a du comique de répétition, Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? est fondé sur de l'horrible à répétition. L'originalité du film de Robert Aldrich est qu'il montre deux sœurs se haïssant. Cela donne à ce film une teinte de cruauté à la Tanizaki, et d'ailleurs Bette Davis est maquillée comme une geisha détruite. Qui se cache derrière ce masque blanc de Baby Jane ? Pour en parler, Personnages en personne reçoit le critique de cinéma Gérard Lefort

Auteur : Robert Aldrich, est un cinéaste américain (1918-1983), hétérosexuel. 

Œuvre : Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? (Whatever Happened to Baby Jane ?), 1962.

Personnage : Baby Jane Hudson, est interprétée par Bette Davis.

Adaptations : Ce film est adapté du roman de Henry Farrell (1960) et l’histoire du tournage du film de Robert Aldrich est l’objet de plusieurs épisodes de la série télévisée Feud, en 2017, où le rôle de Bette Davis est tenu par Susan Sarandon.

Bibliographie

  • Robert Aldrich, Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? (film de 1962)
  • Henry Farrell, Whatever Happened to Baby Jane ?, 1960)
  • Silence ! on tourne, ouvrage dirigé par Nancy Naumbrug en 1937, traduit en français la même année et édité chez Payot, dans lequel on peut y lire le témoignage de Bette Davis sur son rôle d'actrice et sa méthode de travail. 
  • Peter Bogdanovitch, Les maîtres d'Hollywood, (Capricci, 2018)
  • Autobiographie Ceci et cela de Bette Davis, avec Michael Herskowitz (Michel Lafon, 1988)
  • Jean-Noël Liaut, Éloge des garces, (Payot, 2012)
  • Gérard Lefort, Le Commun des mortels, (éditions de l'Olivier, 2017)
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......