LE DIRECT
Vanessa Redgrave dans Mrs. Dalloway de Marleen Gorris (1997)

Clarissa Dalloway ou l’Angoisse voilée par l’élégance

29 min
À retrouver dans l'émission

Agée de 52 ans, "avec une chevelure blanche étrange pour ses joues roses", Clarissa Dalloway n’est pas la banale femme du monde qu’elle paraît. Qui est Clarissa Dalloway, personnage créé par Virginia Woolf dans les brillantes années 1920 de la littérature européenne ?

Vanessa Redgrave dans Mrs. Dalloway de Marleen Gorris (1997)
Vanessa Redgrave dans Mrs. Dalloway de Marleen Gorris (1997) Crédits : Les Acacias

Clarissa Dalloway apparaît d’abord dans La Traversée des apparences, puis la nouvelle « Mrs. Dalloway dans Bond Street », enfin dans le roman Mrs. Dalloway. Clarissa Dalloway est bousculée d’angoisses, à commencer par celle du vieillissement, et plus encore, celle de la folie. L’énergie de Londres dans laquelle elle marche, très sensible à ses bruits, est comme l’écho ironique de son  apparente faiblesse. Pour parler de ce personnage essentiel de la littérature anglaise du XXI siècle, Charles Dantzig reçoit Christine Jordis, romancière, essayiste et éditrice.

Auteur : Virginia Woolf, 1882-1941, anglaise. Membre de la haute bourgeoisie. Homosexuelle, mariée à un homme avec qui elle fonde une maison d’édition qui publie, entre autres, la première édition anglaise des œuvres de Freud. Son mari est juif, elle est athée.

Politique : Leonard Woolf a écrit qu’elle était « le plus mauvais animal politique ayant existé depuis qu’Aristote en a donné la définition » ; elle s’est pourtant opposée au fascisme dans les années 30. Morte par suicide (noyade).

Personnage : Clarissa Dalloway.

Œuvres : Première apparition dans La Traversée des apparences, roman paru en 1915. Deuxième dans « Mrs Dalloway à Bond Street », nouvelle parue en 1923. Troisième dans Mrs. Dalloway, roman paru en 1925. Ultérieurement et de manière plus ou moins centrale, dans cinq autres nouvelles.

Adaptations : Mrs. Dalloway, film de Marlin Gorris, 1997. Rôle de Clarissa Dalloway interprété par Vanessa Redgrave. Les Heures, roman de Michael Cunningham de 1998, où Virginia Woolf est transformée en personnage. The Hours, film tiré de ce même roman, en 2002.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Michael Cunningham, Les Heures, Belfond et 10/18

Christine Jordis , Tu n'as pas de coeur..., Albin Michel

Christine Jordis, Automnes, Albin Michel

Samuel Richardson, Pamela ou La vertu récompensée, Nizet

Virginia Woolf, Mrs. Dalloway, Folio

Virginia Woolf, La Traversée des apparences, Folio

Virginia Woolf, Œuvres romanesques, I, La Pléiade /Gallimard

Charles Dantzig, Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale, Grasset

Réseaux sociaux

Charles Dantzig et Personnages en personne sur Facebook 

Instagram : cdantzig

Bibliographie

Virginia Woolf, Oeuvres romanesques Volume 1

Œuvres romanesques Volume 1Gallimard / Bibliothèque de la Pléiade, 2012

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......