LE DIRECT
Liza Minnelli et Robert de Niro dans le film New York, New York, de Martin Scorsese (1977)

Francine Evans ou la Chanteuse contre le maître chanteur

29 min
À retrouver dans l'émission

"New York, New York" est une comédie musicale unique dans l'œuvre de Martin Scorsese. Son personnage, Francine Evans interprétée par Liza Minelli, l'est tout autant pour l'époque. Qui est Francine Evans ? Pour y répondre, Charles Dantzig reçoit Eric Libiot, rédacteur en chef culture à L'Express.

Liza Minnelli et Robert de Niro dans le film New York, New York, de Martin Scorsese (1977)
Liza Minnelli et Robert de Niro dans le film New York, New York, de Martin Scorsese (1977) Crédits : Sunset Boulevard / Corbis - Getty

Plus qu’un hommage, c’était une récréation de l’ancien Hollywood, même si j’ai compris qu’il n’existait plus. Peut-être était-ce un manière pour un jeune type comme moi, qui adorait les vieux films hollywoodiens, d’essayer de s’y cramponner. Martin Scorsese in "Conversations avec Richard Schickel" (éditions Sonatine)

New-York, New-York est unique dans l'œuvre de Martin Scorsese, puisque c’est sa seule comédie musicale. Son personnage, Francine Evans interprété par Liza Minelli, est une artiste qui se querelle avec Jimmy Doyle, qui va devenir son fiancé, un artiste aussi. Et un casse-pied de premier ordre, jaloux, puéril, narcissique. 

New York, New York… comme si ce doublon était là pour signifier une dualité entre deux époques de la ville. Une dualité incarnée par Francine Evans (Liza Minelli), chanteuse de jazz classique, appliquée et sans caprices face à ce goujat de Jimmy Doyle (Robert de Niro), saxophoniste à l’Ego aussi frénétique que le jazz qu’il pratique, le bebop. Q’est-ce qu’un couple d’artiste? Comment une femme qui veut faire carrière, avec un mari aussi déstabilisant peut-elle réussir? 

C'est un film classique, qui se heurte aux débuts des années 1970 et au changement de paradigme cinématographique. C'est une confrontation entre la modernité de Robert de Niro et le classicisme de Liza Minelli. Il y a des hiatus de partout. Le fait que "New York New York" fut tourné en studio à Los Angeles est très révélateur de l'esprit de ce film. Eric Libiot

Dans ce film qui est aussi un hommage aux grandes comédies musicales de la MGM, Martin Scorsese oppose le classicisme de Minelli au modernisme de de Niro. Charles Dantzig, invite Eric Libiot, rédacteur en chef du service culture de L'Express, qui nous fait redécouvrir ce film à travers le personnage de Francine Evans, bien moins classique qu'il ne peut le laisser paraître...

La chanson "New York New York" est l'acmé du film, c'est un chant d'adieu, un chant de renouveau, et d'amour pour la ville de New York. Liza Minelli a une tessiture, un éclectisme impression et unique dans le jeu de la comédie musicale. Eric Libiot

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Auteur : Martin Scorsese

Œuvre : New York, New York, de Martin Scorsese (1977)

Personnage : Francine Evans

Retrouvez Personnages en personne et Charles Dantzig sur Facebook, Twitter et Instagram.

Intervenants
  • chroniqueur à Lire et à France Inter, ancien rédacteur en chef culture à L'Express
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......