LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Edouard Manet, "La Femme au perroquet", 1866,New York, The Metropolitan Museum Of Art.

La Femme au perroquet ou la Caryatide du XIXe siècle

28 min
À retrouver dans l'émission

Qui est cette "jeune dame en 1866", dans son élégante robe d'intérieur, qui se tient debout, le regard presque narquois, à côté d'un perroquet gris, peinte par Edouard Manet ? Dans sa simplicité hiératique, ne serait-elle pas l’incarnation de la modernité féminine au XIXe siècle ?

Edouard Manet, "La Femme au perroquet", 1866,New York, The Metropolitan Museum Of Art.
Edouard Manet, "La Femme au perroquet", 1866,New York, The Metropolitan Museum Of Art. Crédits : Photo by DeAgostini/Getty Images - Getty

Dans le "Le journal d'un poète", Alfred de Vigny dit de Benjamin Constant : "Il était homme du monde et homme de lettres, alliance rare, assemblage exquis." Cette définition, note Charles Dantzig, il aurait pu la donner d’un homme qu’il a peut-être croisé, Édouard Manet. 

Manet était un Parisien dans l'acception la plus délicieuse que pouvait avoir le mot, d'une politesse mieux, d'une courtoisie parfaite. Tous ceux qui l'ont connu et ont rapporté des souvenirs, l'attestent, en particulier Antonin Proust, journaliste, député, fondateur de l'École du Louvre et plusieurs fois peint par Manet : "Peu d'hommes ont été aussi séduisants". Manet était un peintre de portraits, c'est à dire de reproductions de personne dans la vie matérielle, mais aussi de personnages, c'est à dire de créatures imaginées.

Que l'on sache que Victorine Meurant a posé pour le tableau de "La femme au perroquet", autre nom de cette "Jeune dame en 1866", rappelle Charles Dantzig, ne nous apprend pas grand-chose sur lui. Car pour commencer, je pense bien que ce n'est pas un portrait d'elle. Manet l'a costumée et mise en scène et voilà le personnage.

Mallarmé a écrit : 

"Manet (…) est un danger. La simplification (…) peut tenter les sots séduits par une apparence de facilité. Quant au public (…) va-t-il ne plus jamais détourner les yeux (…) ni les reporter sur les magnificences allégoriques des plafonds ou des panneaux approfondis par un paysage, sur l’Art idéal et sublime. Si le Moderne allait nuire à l’Eternel !"

Charles Dantzig conclut :

"On peut aussi dire qu'avec Manet, nous avons les deux. Le moderne de Manet a créé un éternel esthétique". 

Qui est la Femme au perroquet? Pour en parler, Charles Dantzig reçoit Dominique de Font-Réaulx directrice de la médiation et de la programmation culturelle du Musée du Louvre, dont le plus récent ouvrage publié, est  Delacroix, La liberté d'être soi (Cohen & Cohen, 2018).

Auteur : Edouard Manet, 1832-1883.

Œuvre :  La Femme au perroquet, 1866, actuellement au Metropolitan Museum de New York.

Personnage : La femme au perroquet.

Bibliographie

Manet, catalogue de l’exposition 1983, RMN.

« Manet, inventeur du Moderne », Musée d'Orsay, 2011

Dominique de Font-Réaulx, Delacroix : la liberté d'être soi, Cohen & Cohen

Antonin Proust, Édouard Manet, souvenirs, L'Échoppe

Emile Zola, Ecrits sur l’art, Tel/Gallimard

Charles Dantzig et Personnages en personne sur Facebook 

Instagram : cdantzig

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......