LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jackie Curtis joue Blue Denim aux côtés de l'icone d'Andy Warhol Candy Darling dans sa pièce à succès : Vain Victory: the Vicissitudes of the Damned en 1971

Les personnages de Walk on the Wild Side ou l'Invention du trash chic

28 min
À retrouver dans l'émission

Qui sont vraiment Candy, Holly, Little Joe, Sugar Plum Fairy et Jackie, les cinq personnages de la très célèbre chanson "Walk on the Wild Side" de Lou Reed ? Le journaliste musical Jean-Marie Pottier raconte la véritable existence de ces personnages célèbres de la Factory d'Andy Warhol.

Jackie Curtis joue Blue Denim aux côtés de l'icone d'Andy Warhol Candy Darling dans sa pièce à succès : Vain Victory: the Vicissitudes of the Damned en 1971
Jackie Curtis joue Blue Denim aux côtés de l'icone d'Andy Warhol Candy Darling dans sa pièce à succès : Vain Victory: the Vicissitudes of the Damned en 1971 Crédits : Photo de Jack Mitchell - Getty

Nouvelle diffusion du 7 avril 2019

Tous les personnages de cette chanson ont en commun d’avoir eu une enfance difficile ou une famille compliquée, qui les a alors incités à se tourner vers une nouvelle identité. Ces personnages nous apprennent le pouvoir subversif et libérateur de la musique. Subversif car la chanson parle de gens considérés par la majorité de la société comme déviants et inadaptés. Et pourtant on fait une chanson sur eux qui grimpe aux hit-parades, écoutée par tous. Ce qui provoque cette subversion, c’est l’effet libérateur puisque ça réintègre tous ces personnages dans la société. Lou Reed a une phrase merveilleuse dans sa chanson "Rock & roll" qui parle d’une petite fille qui s’ennuie et il dit "Sa vie a été sauvé par le Rock & Roll". C’est vrai pour ces cinq personnages dont la vie a été sauvée par leur art et c’est vrai pour Lou Reed dont sa vie a été sauvée par le Rock and Roll. Jean-Marie Pottier

C’est personne moins que David Bowie (avec Mick Ronson), à qui Personnage en personnes a consacré une émission, qui produit l’album que Lou Reed sortira en 1972, le fameux Transformer. Avec cet album, Lou Reed invente le glam rock. Dans le monde souvent sommaire et viriliste du rock, voici l’ambiguïté, voici des personnages dont on ne parlait jamais, voici le trash chic. 

L’expression Glam rock est tout à fait appropriée à cet album et au suivant, le magnifique Berlin. C’est toujours hasardeux de se lancer dans la définition d’un genre musical. Le Glam Rock c’est plonger dans les coins en apparence les plus glauque et sales de la société en le faisant avec une couche de paillette et de glamour qui rend ça attirant aux yeux du grand public. Jean-Marie Pottier

A partir de personnes authentiques de la Factory d’Andy Warhol, Lou Reed raconte couplet après couplet des moments de la vie de Holly Woodlawan, Candy Darling, Little Joe Dallesandro, Sugar Plum Fairy et Jackie Curtis, ou de ceux qu’il transforme en personnages. Au-delà d’anecdotes, comment Lou Reed a-t-il inventé un genre avec cette chanson qui a été son plus grand succès ? Pour y répondre, Charles Dantzig reçoit le journaliste musical Jean-Marie Pottier. Jean-Marie Pottier est journaliste musical indépendant, auteur notamment de Smile, la symphonie inachevée des Beach Boys, aux éditions Le Mot et le Reste en 2018 et : Indie Pop, 1979-1997 en 2016. 

Le côté allusif de la chanson est au cœur du parfum du scandale qui a entouré le morceau. Les censeurs ont été piégés par le vocabulaire utilisé par Lou Reed, notamment dans une des strophes les plus célèbres où un des personnages prodigue une fellation.  La censure anglaise a totalement été piégée, même la BBC l’a diffusé sans se rendre compte de certains passages suggestifs, ce qui a contribué à la populariser. Jean-Marie Pottier

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Auteur : Lou Reed est un auteur américain, compositeur, interprète et bisexuel. 

Œuvre : Walk on the Wild Side , chanson de l’album Transformer sorti en 1972. 

Personnages : Holly, Candy, Little Joe, Sugar Plum Fair et Jackie.

Ressources

  • Lou Reed, albums Transformer (1972) et Take No Prisoners (1978)
  • Bruno Blum : Lou Reed, electric Dandy (Hors Collection, 2008)
  • Jean-Marie Pottier, Smile, la Symphonie inachevée des Beach Boys, Le mot et le reste
  • Sophie Couronne et Larry Debay, Traverser le feu : intégrale des chansons (Seuil, 2008)
  • Truman Capote, Les Domaines hantés, Gallimard
  • John Rechy, Cité de la nuit, L’Imaginaire/Gallimard
  • Jim Sharman, The Rocky Horror Picture Show, (1975) DVD
  • Gus Van Sant, Harvey Milk, DVD

Retrouvez Personnages en personne et Charles Dantzig sur Facebook, Twitter et Instagram

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......