LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ayn Rand

Nicolas Sarkozy face à Ayn Rand : de l'art d'être le tout de son parti

4 min

Aujourd’hui, un conseil pour Nicolas Sarkozy car après le temps de la déclaration, vient logiquement celui de la campagne. Mais avant de s'adresser à toute la France, encore faut-il convaincre ses propres partisans. C’est le temps des primaires et de l’art d’être le tout de son parti.

Ayn Rand
Ayn Rand Crédits : USSR Passport

Le temps des primaires est un temps doublement paradoxal : il faut non seulement rallier ceux qui sont déjà convaincus par nos arguments... tout en affrontant non pas des opposants, mais son propre camp.

Rassembler / gagner ; unifier / diviser : voilà donc le paradoxe… Passe encore à l’échelle nationale pour faire triompher son parti et ses idées auprès de la majorité, mais à l’échelle partisane, les primaires deviennent le laboratoire de cette contradiction propre au régime démocratique et présidentiel : celle de l’émergence d’un seul au lieu de tous, et même au lieu de ses amis politiques…

Certains, face à cela, décident de fuir le paradoxe en quittant leur famille pour fonder leur propre parti, comme Nicolas Dupont-Aignan par exemple, avec Debout la France !,

ET PUIS d’autres, au contraire, le saisissent à bras le corps…. comme les Républicains qui se sont retrouvés le w-end dernier pour leur université d’été sous le soleil de la Baule.

Une concurrence dans le respect des personnes selon Bruno Le Maire, un code de bonne conduite pour Alain Juppé, un débat et non un pugilat quant à François Fillon… Miser d’abord sur le rassemblement, la civilité et un certain sens de l’honneur, pour pouvoir gagner, telle serait la tactique des candidats Républicains pour dépasser le paradoxe des primaires… enfin pas la tactique de tous, en tout cas pas celle de Nicolas Sarkozy.

D’abord gagner, et diriger seul, pour ensuite rassembler, unir les autres, Nicolas Sarkozy, dans son discours qui a clos l’université d’été, adopte bien la tactique inverse à celle de ses concurrents. Et cette tactique a un nom : c’est l’égoïsme.

En 1964, Ayn Rand, philosophe américaine d’origine soviétique, libertarienne et prêtresse d’un individualisme radical, publiait sur ce point La vertu de l’égoïsme. Sa grande thèse : défendre l’égoïsme, le « vivre pour soi », contre l’altruisme qui consiste à se sacrifier pour les autres. Or, à ce jeu, poursuivre son ambition et sa vérité face aux autres, Nicolas Sarkozy semble tout à fait exceller.

Mieux que d’être un seul contre tous, Nicolas Sarkozy est en fait le seul. Mieux que de gagner pour rassembler, il gagne en rassemblant de fait et de droit : sa vérité, affirme-t-il, est celle de son parti.

Du « je » au « nous », le glissement est subtil : Nicolas Sarkozy a l’art de faire disparaître les autres, ses adversaires, ses concurrents, en les absorbant en son sein.

Mais est-ce alors encore de l’égoïsme quand il n’y a plus d’autres contre qui gagner, d’autres à qui je dois me préférer ?

« Personne ne réussira sans l’autre », nous dit-il pourtant : mais qui est l’autre ici ? Quel est l’autre de Sarkozy quand la division de son parti n’a lieu qu’en son absence ?

Or, pour Ayn Rand, l’égoïsme n’est pas l’égotisme : l’égoïsme n’est pas un ego qui ne dialogue qu’avec lui-même, qui, comme elle le dit, ne connaît d’autre moteur à ses pensées et ses désirs que lui-même… C’est comme si Sarkozy allait alors plus loin que l’égoïsme de la philosophe américaine, comme s’il faisait preuve d’égotisme plus que d’égoïsme ?

Le seul conseil à donner à Nicolas Sarkozy pour ces primaires serait donc : qu’il veille à être égoïste, c’est encore la seule manière d’être à plusieurs, car à être le seul dans sa course, on finit bien par être l’autre de soi-même, c’est-à-dire son 1er adversaire.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy Crédits : François Loock - AFP
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......