LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Abd al Malik & Emmanuel Demarcy-Mota

Abd Al Malik et Emmanuel Demarcy Mota - Camus: Le flow de la Révolte

56 min
À retrouver dans l'émission

A la table de Ping Pong ce soir Emmanuel Demarcy Mota qui met en scène le texte d'Albert Camus "L’Etat de siège" au Théâtre de la Ville à partir du 8 mars et Abd Al Malik , rappeur, écrivain et réalisateur pour son livre "Camus l'art de la révolte aux éditions Fayard

Abd al Malik & Emmanuel Demarcy-Mota
Abd al Malik & Emmanuel Demarcy-Mota Crédits : Martin Quenehen - Radio France

R O M A N "L' art de la révolte " D'Abd AL Malik aux Editions Fayard

« Dans une France où une figure internationale, médiatique, cohérente, courageuse, cherchant sans relâche un consensus pertinent et incarnant la grandeur des idéaux intellectuel et humaniste, est totalement absente, voici mon frère, voici notre héros : Albert Camus. »

Abd Al Malik a rencontré Albert Camus dans les pages de ses livres. Et cette rencontre a forgé son devenir d’artiste, de musicien, d’écrivain. Entre les premiers textes dans la cité de Strasbourg, les échecs des débuts et les souvenirs d’enfance, il nous montre ici l’importance qu’elle a prise dans son parcours. Le tirant toujours plus haut, toujours plus loin.

Abd Al Malik est rappeur, écrivain et réalisateur. Il est notamment l’auteur de La Guerre des banlieues n’aura pas lieu (Cherche Midi, 2010), et de L’Islam au secours de la République (Flammarion, 2013).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

_S P E C T A C L E : "Abd Al Malik Rencontre Albert Camus" le 28 fevrier Salle Pleyel_

T H E A T R E : "L'Etat de siège" D'Emmanuel Demarcy Mota au Théâtre de la Ville à partir du 8 Mars

Une allégorie vertigineuse, un mythe moderne inventé par Albert Camus avec une liberté fascinante. Un théâtre total et choral, à la fois véridique et poétique.

La ville au bord de la mer est étrangement paisible. Il ne s’y passe rien et le Gouverneur s’en réjouit. Le marché bat son plein, des comédiens répètent… Tout à coup, l’un d’eux s’effondre. Deux médecins diagnostiquent la peste. Un homme arrive, accompagné de sa secrétaire, il exige la place du Gouverneur : « Je suis la Peste », déclare-t-il.

Cette pièce rare, créée en 1948 par Jean-Louis Barrault, développe une allégorie multiple, teintée de fantastique, sur les régimes corrompus, autoritaires, fascisants. Albert Camus, dont les références furent souvent le théâtre espagnol de l’Âge d’or (Calderón, dont il a adapté certaines pièces) déclarait à son propos : « Mon but avoué était d’arracher le théâtre aux spéculations psychologiques et de faire retentir sur nos scènes murmurantes les grands cris qui courbent ou libèrent aujourd’hui des foules d’hommes. »

"L'Etat de siège" d'Emmanuel Demarcy Mota
"L'Etat de siège" d'Emmanuel Demarcy Mota Crédits : Theatre-contemporain.net
Intervenants
  • rappeur, slameur, écrivain et réalisateur
  • Metteur en scène, Directeur du Théâtre de la Ville-Paris, du Festival d’Automne à Paris
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......