LE DIRECT
Marina de Van & Stanislas Nordey

Marina de Van & Stanislas Nordey - Confessions déviantes et théâtre transgressif

49 min
À retrouver dans l'émission

Au programme de Ping Pong ce soir, confessions déviantes et théâtre transgressif, avec Marina de Van qui publie "Rose Minuit", aux éditions Allia, et Stanislas Nordey qui met en scène "Je suis Fassbinder" au Théâtre de la Colline.

Marina de Van & Stanislas Nordey
Marina de Van & Stanislas Nordey Crédits : Martin Quenehen - Radio France

Ensemble nous parlerons des questions que soulèvent la gravité et son absence, de leurs expériences dans les airs et de leur valeur commune : le doute.

ACTUALITÉS

>>> Roman : « Rose Minuit », de Marina de Van, aux éditions Allia

Présentation de l'éditeur : "Ils se sentent fermes, ils s'enivrent de leurs muscles, de leurs articulations libres et indolores, de leur stature­, de la droiture de leur dos. Et ils ont une compassion distante pour ces petits vieux qu'on calomnie, dont on évoque l'odeur, dont on travestit la paupérisation en avarice, dont on foule l'honneur aux pieds. Mais pourquoi ? Ils se croient chéris parce qu'ils sont beaux et vaillants ? Les jeunes sont simplement la chair à canon du marché."

Dans ce thriller psychologique, Marina de Van s'attaque à un thème ambitieux : la haine d'un père pour sa fille. Elle dissèque la déchirure, sans jamais la colmater… L'homme de 75 ans a coupé les ponts avec sa fille, à qui il reproche la mort de sa femme. Lorsqu'elle lui rend visite à l'hôpital, ce séducteur prétend ne pas la connaître, la juge laide. Elle revient le lendemain, vêtue de façon affriolante. Il désire qu'elle lui relate sa vie sexuelle. Mais sa fille n'a eu que peu d'amants. Elle revient le lendemain : elle a bu la veille et vendu son corps à des inconnus… Dégoûtée par cette nuit, elle annonce qu'elle ne reviendra pas. Le père savoure la honte qui s'empare d'elle. Son état cependant se dégrade. Il fait rappeler sa fille… et lui relate à son tour sa vie sexuelle.

Sous la forme d'un monologue intérieur, entrecoupé par les confidences d'autrui, Marina de Van retrace la complexité des sentiments entre un père et une fille, entre malaise œdipien et rancœurs inavouées. Elle pose surtout la question de la loyauté jusqu'à nous faire éprouver de la compassion pour la figure arrogante et odieuse du père, qui refuse d'assumer son état et sa vieillesse. Il n'y aura pas de rédemption. Il se tapit là, le pouvoir de sidération de cette écriture.

"Rose Minuit" de Marina de Van - Ed. Allia
"Rose Minuit" de Marina de Van - Ed. Allia

>>> Théâtre : « Je suis Fassbinder », de Falk Richter, mise en scène Stanislas Nordey et Falk Richter, du 10 mai au 4 juin 2016 au Théâtre de la Colline

Présentation : Au regard de l’analyse de l’Allemagne postfasciste faite par Fassbinder en 1977, Richter évoque les nouveaux courants d’extrême-droite qui se développent partout en Europe. Comment est-il possible aujourd’hui, notamment en France, que des pouvoirs propagent des conceptions rétrogrades de la famille et sur la place des femmes que l’Allemagne a enfin déboulonnées, suite à un long processus culturel depuis la seconde guerre mondiale.. Que se passe-t-il exactement en France ? Et comment, face à cela, un artiste peut-il se positionner sur un plateau de théâtre ?

DISQUE DU JOUR :

Artiste :  - Titre :  - Album :

Chroniques

19H30
5 min

Le Journal de la culture

Disparition de François Morellet, artiste majeur du minimalisme
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Chronique
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......