LE DIRECT
Maroussia Vossen & Anna Dubosc

Maroussia Vossen & Anna Dubosc - Le fantôme de Chris Marker et Koumiko

49 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, deux écritures de la mémoire, celle du père et de la mère, avec la danseuse et chorégraphe Maroussia Vossen dans ce récit de son père adoptif, ce lion paradoxal, « Chris Marker (le livre impossible) », et Anna Dubosc qui signe un portrait de sa mère, "Koumiko".

Maroussia Vossen & Anna Dubosc
Maroussia Vossen & Anna Dubosc Crédits : Mathilde Serrell - Radio France

Ensemble elles nous parlerons de geste et de phrase, de secrets et de croûtons de pain, et de films : ceux qui restent et ceux qui disparaissent, image après image... 

ACTUALITES

>>> RÉCIT : « Chris Marker (le livre impossible) » de Maroussia Vossen aux éditions Le Tripode

« Ce texte n’est ni un roman, ni un essai ; encore moins une biographie. C’est le récit fragmentaire de mon lien à Chris Marker, de ma naissance à sa mort. » 
L’un est un cinéaste mythique, l’autre sa fille d’adoption. L’un a fait de sa vie un mystère, l’autre en a été le témoin. 
Avec justesse et humilité, Maroussia Vossen fait le récit sobre d’une filiation peu banale et révèle le portrait d’un artiste hors du commun, qui s’évertua jusqu’à sa mort à demeurer une énigme.

Artiste et écrivain, Chris Marker est notamment l’auteur d’un film culte : La Jetée.

  • Quatrième de couverture -
Chris MArker (Le livre impossible) - Le Tripode
Chris MArker (Le livre impossible) - Le Tripode

>>> Récit : « Koumiko » d'Anna Dubosc aux éditions Rue des promenades

"Elle n’a pas le droit de sortir, mais on s’en fiche, on sort. Elle enfile sa doudoune. En dessous, elle porte un tee-shirt et un survêtement. Je regarde la peau de ses chevilles fripée. Elle n’a pas ses bas de contention, elle dit que ça la serre trop. J’ai beau lui expliquer que c’est fait exprès, elle est convaincue que c’est mauvais. J’insiste, j’ai peur qu’elle meure d’une embolie. « Il faut que tu mettes tes bas, c’est important, maman. » Mes mots s’enfoncent comme dans un cauchemar d’impuissance. « On verra ça plus tard. Je peux pas tout faire, j’ai trop de choses à penser ! » D’un coup, je la crois. Que je m’inquiète pour rien, que je l’emmerde pour rien. Qu’elle ne va jamais mourir, qu’elle n’a pas le temps de mourir, qu’il n’en est pas question."

Koumiko est l'occasion, pour, Anna Dubosc, non seulement de parler de sa mère qui s'enfonce dans la maladie, mais aussi de nous faire saisir ce qui compte, le fait d'être en vie ici et maintenant, en relation avec ceux dont nous procédons, même quand cette relation est attaquée par la maladie. Anna Dubosc invente une façon de parler de la douleur et de la plénitude qui est sa façon de les connaître, et qui, chez elle, est une marque de filiation : celle du sang et celle de l'écriture.

  • présentation de l'éditeur -
Koumiko - d'Anna Dubosc - ed. Rue des Promenades
Koumiko - d'Anna Dubosc - ed. Rue des Promenades

DISQUE DU JOUR :

Artiste :  She is cake - Titre :  Nue

Chroniques

19H30
7 min

Le Journal de la culture

Mort du caricaturiste Siné.
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Chronique
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......