LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le tout puissant orchestre Polyrythmo de Cotonou et Agathe Gaillard

Olivier Py & Agathe Gaillard - LIVE Poly Rythmo // Autofiction, sexe et cinéma

55 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, Olivier Py, dramaturge et metteur en scène, pour l'adaptation au théâtre de son roman illustré "Le Cahier Noir" au Centquatre à Paris et Agathe Gaillard galeriste pour l'exposition Hervé Guibert, le Rêve du Cinéma à la galerie Cinéma à Paris.

Le tout puissant orchestre Polyrythmo de Cotonou et Agathe Gaillard
Le tout puissant orchestre Polyrythmo de Cotonou et Agathe Gaillard Crédits : Martin Quenehen - Radio France

T H E A T R E : « Le Cahier Noir », au Centquatre à Paris, du 3 au 11 novembre

Le Cahier noir (éditions Actes Sud), est le récit d’un jeune homme en quête d’absolu. Projet rimbaldien, journal intime écrit à 17 ans…, Olivier Py y couche ses fantasmes les plus intimes et des dessins d’art brut. Trente-cinq ans plus tard, le grand auteur et metteur en scène (devenu directeur du Festival d’Avignon), souhaite adapter ce texte fondateur, qui mêle les thématiques obsessionnelles de son écriture (la sexualité et la foi).

À la manière d’un théâtre « pauvre », sur une scène épurée, avec trois acteurs qui feront entendre tous les bruissements de sa langue, son lyrisme et son humour aussi. – Présentation du Centquatre-Paris

Le Cahier Noir // Olivier Py - Actes Sud
Le Cahier Noir // Olivier Py - Actes Sud

R O M A N : « Les Parisiens », d'Olivier Py - Editions Actes Sud

Jeune provincial avide de réussite et de plaisirs, Aurélien se lance à l’assaut de Paris, et de la grande aventure du Théâtre. Beau, désinvolte, insolent, il fait la conquête d’un éminent chef d’orchestre, séduit une vieille faiseuse de carrières, pince les fesses d’un ministre et charme un cacochyme empereur des médias. Dans les salons, les fêtes mondaines et les backrooms où se mettent à nu les édiles culturels, où les prétendants aux nominations se déchirent, où l’on conspire à l’envi et profane les réputations, Aurélien est le nouveau talent qu’on rêve d’étreindre comme une jeune proie – et qui, sûrement, saura se montrer prodigue.

Mais ses vraies amours sont ailleurs. Iris, Serena, Kamel, Gloria, Ulrika…, reines transgenres et faune de la nuit, qui prennent d’assaut Pôle Emploi et ourdissent une décisive révolte des putes. Et surtout Lucas, enfant trop mal aimé, poète magnifique mais inaccompli qui cherche avec humilité et désespoir une raison d’être au monde, de vivre encore, de croire…

Tour à tour féroce et fervente, orgiaque et lyrique, dérisoire et grandiose, cette nef des intrigants, des saints et des prostitué(e)s tangue puissamment entre rire et douleur, sonde les coeurs et les reins d’un parisianisme méphitique et narcissique, nourri d’illusions balzaciennes et ivre d’incarner cette Ville Lumière, sur laquelle flotte comme un drapeau – sans cesse brandi, vénéré et lacéré – le suaire d’un Art salvateur. – Présentation de l'éditeur

Les Parisiens // Olivier Py - Actes Sud
Les Parisiens // Olivier Py - Actes Sud

E X P O S I T I O N : "Hervé Guibert, Le Rêve du Cinéma" du 18 novembre au 13 janvier à la Galerie Cinéma

Anne-Dominique Toussaint est heureuse de présenter « Le rêve du cinéma » une exposition des photographies d’Hervé Guibert à partir du vendredi 18 novembre 2016 à la Galerie Cinema.

Hervé Guibert est un grand écrivain français décédé du sida en 1991. Souvent caractérisé comme « écrivain du corps » l’auteur a placé la maladie au centre de son oeuvre, oscillant sans cesse entre réalité et fiction. « À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie » son roman-témoignage fit scandale à sa sortie en 1990 et révéla l’auteur au grand public. Porté par la volonté constante de raconter sa vie et le monde qui l’entoure, Hervé Guibert se lança très jeune dans la photographie qu’il concevait comme un moyen d’exprimer « quelque chose que l’écriture avait vocation de parachever».

Soutenu très tôt par la galeriste Agathe Gaillard qui permit de révéler son travail en lui offrant une place centrale dans le milieu de la photographie, considéré à l’époque comme un art nouveau, Hervé Guibert fut chroniqueur de photographie et de cinéma au journal Le Monde de 1977 à 1985. Une rétrospective de son travail a été présenté à la Maison Européenne de la photographie en 2011.

Aujourd’hui Anne-Dominique Toussaint, avec la complicité de Christine Guibert et Agathe Gaillard, souhaite mettre en lumière une partie intégrante de la création d’Hervé Guibert, sa passion et son « rêve du cinéma ». En 1983 il obtient le César du meilleur scénario pour sa collaboration avec Patrice Chéreau sur « L’homme blessé ». Le cinéma étant sa première vocation, l’artiste a toute sa vie souhaité réaliser son propre film. Il faudra pourtant attendre la médiatisation de sa maladie et de sa mort pour découvrir son premier long métrage « La Pudeur et l’Impudeur » diffusé à titre posthume en 1992.

L’exposition à la Galerie Cinema parlera de cette obsession du cinéma à travers des images intimes, scénario de la vie d’Hervé Guibert et sera constituée de tirages d’époque et parfois uniques : autoportraits, objets fétiches, amours photographiés et aussi portraits comme ceux de son ami Thierry Jouno, Mathieu Lindon, Henri Cartier-Bresson, Peter Handke, Orson Welles. On découvrira aussi, alors inconnue, Isabelle Adjani grande amie de l’écrivain radieuse sous l’objectif du photographe qui fantasmait un film où elle serait l’héroïne. Hervé Guibert marque l’empreinte d’une époque où l’autofiction traverse les arts, littérature, photographie, cinéma. Visionnaire et protéiforme.

Dans la salle de projection des extraits du documentaire « Guibert cinéma » réalisé par Anthony Doncque viendront prolonger la réflexion autour du désir de cinéma.

Le Rêve du Cinema, une exposition d’Hervé Guibert du 18 novembre 2016 au 13 janvier 2017 à la Galerie CinemaAnne-Dominique Toussaint.

Hervé Guibert - Le Rêve du Cinéma
Hervé Guibert - Le Rêve du Cinéma Crédits : Galerie Cinéma

M U S I Q U E : "Madjafalao", le nouvel album du Grand Orchestre POLY RYTHMO de Cotonou, sur le label Because Music

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Tout Puissant Orchestre Poly Rythmo de Cotonou entame une tournée en France jusqu'au 24 novembre.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......