LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pierre Rissient & Serge Toubiana

Pierre Rissient & Serge Toubiana - de chair et de cinéma

56 min
À retrouver dans l'émission

A la table ce soir Pierre Rissient, réalisateur cinéphilie, il a exercé tous les métiers du cinéma, il signe "Mister everywhere" aux éditions Institut Lumière/Actes Sud et Serge Toubiana, ancien directeur de la Cinémathèque Française pour « Les fantômes du souvenir » aux éditions Grasset.

Pierre Rissient & Serge Toubiana
Pierre Rissient & Serge Toubiana Crédits : Martin Quenehen - Radio France

  • L I V R E : " Mister everywhere, entretien avec Samuel Blumenfeld" - Editions Institut Lumière / Actes Sud

" Il n'y avait chez moi aucune ambition, aucun calcul pour un futur. Lire un livre que l'on n'a pas encore lu, attendre un film, ou en programmer un... C'était une boulimie : voir, savoir, connaître, sentir. " Pierre Rissient

Il croisa John Ford, Raoul Walsh, fut l'ami de Joseph Losey, Fritz Lang et Abbas Kiarostami, amena Jane Campion et Quentin Tarantino au Festival de Cannes, dénicha des cinéastes talentueux inconnus aux Philippines ou en Corée... Pierre Rissient, tour à tour programmateur de cinéma, attaché de presse aux côtés de Bertrand Tavernier, distributeur, producteur, réalisateur, est bien ce « Mister Everywhere » du cinéma, tel que le surnomme Clint Eastwood qu'il fut le premier à défendre comme cinéaste.

Dans cet ouvrage d'entretiens, Pierre Rissient se livre à l'exercice délicat de la mémoire entre les auteurs qui l'on construit, ces « monstres » du cinéma qu'il a croisés, ses envies et ses réflexions, que ce soit pour vanter les trésors du cinéma muet et ces « jeunes Américains », évoquer des cinéastes de la liste noire ou des talents tombés dans l'oubli...

Il explore cette galaxie du septième art dont il est un éternel amoureux avec la même énergie qu'à ses débuts. Passionné et passionnant, cinéphile éclairant et éclaireur, Pierre Rissient reste, aujourd'hui et demain, un spectateur hors pair.

Mister Everywhere
Mister Everywhere Crédits : Actes Sud

  • L I V R E : "Les fantômes du souvenir" Serge Toubiana - Editions Grasset

« Qu'ai-je fait d'essentiel durant toutes ces années ?

Étrangement, j'aurai passé une partie non négligeable de ma vie à tenter de remettre sur pied deux institutions phares de la cinéphilie française, les Cahiers du cinéma et la Cinémathèque française, à un moment où l'une et l'autre semblaient vacillantes. « Réparateur d'institutions défaillantes » ? Ce n'est ni un métier ni une fonction. Peut-être une vocation, semblable à celle de mon père qui remettait les montres et les pendules à l'heure. Veiller à ce que les choses fonctionnent, faire en sorte que l'amour du cinéma se transmette d'une génération à une autre. J'en avais moi-même profité à mes débuts, lorsque Serge Daney m'avait accepté à ses côtés à une période de ma vie où j'avais tout à apprendre. »

Les fantômes du souvenir
Les fantômes du souvenir Crédits : Grasset

D I S Q U E D U J O U R : RUBIN STEINER Titre : PINK WAVE Album : "Vive l'électricité de la pensée humaine"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......