LE DIRECT

Portrait de famille et voisins de palier, avec Pierre Guillois & Emilie Brisavoine

48 min
À retrouver dans l'émission

- Par Emilie Chaudet et François Angelier -
L’enfer, comme chacun sait, c’est les autres, surtout les autres avec qui l’on partage un étage sous les toits, les autres qui farfouillent dans votre garde-manger, terrorise votre tuyauterie, font du karaoké après 22 heures, font assaut de poisson rouge et encombrent le palier avec leurs emballages absurdes. La vie est une machine infernale de précision dont le metteur en scène Pierre Guillois a remonté le mécanisme, il nous en fait apprécier le tic tac terrible et nous la fait péter au nez sans prévenir. Dont acte avec son redoutable « Bigre », "Bigre" visible au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 17 janvier. Venez armé, l’endroit est désert.

Son nom de famille ne laisse pas de doute à ce sujet. La jeune réalisatrice coupe à travers champs. La professeure d’art appliqués qu’elle est a fait un film au hasard. A aucun moment avant de prendre la caméra qu’un de ses amis lui a prêtée, elle n’avait pensé à faire du cinéma. Un film en tous cas, qu’elle pourrait faire sortir de la cellule familiale et montrer dans une salle. Et pourtant après 4 ans de tournage, un an de montage, l’objet est bien là, il a même été programmé au dernier festival de Cannes dans la sélection de l’Acid.

Pauline s’arrache c’est un film sur une sœur belle, drôle, rêveuse, emmerdeuse en chef et révoltée. Une ado de 15 ans au départ et qui traverse les âges, entre une mère, ex-reine de la nuit et un père qui ne cesse de chercher la femme qui est en lui. C’est en fait un film sur la recherche de soi, y compris pour sa réalisatrice que nous recevons ce soir, Emilie Brisavoine.

Emilie Brisavoine et Pierre Guillois
Emilie Brisavoine et Pierre Guillois Crédits : Radio France
affiche
affiche
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Chronique
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......