LE DIRECT
Mathieu Sapin

Sophie Perez, Xavier Boussiron et Mathieu Sapin // Dérapages scéniques et Depardieu en roue libre

55 min
À retrouver dans l'émission

A la table ce soir, les metteurs en scène Sophie Perez et Xaviez Boussiron pour "Biopigs" du 11 au 23 avril au Théâtre du Rond Point à Paris. A leurs côtés, l'auteur et dessinateur de bande dessinée, Mathieu Sapin pour ses "5 années dans les pattes de Gérard Depardieu" aux éditions Dargaud.

Mathieu Sapin
Mathieu Sapin Crédits : Mathilde Serrell - Radio France
  • T H E A T R E : "Biopigs" Conception, texte et scénographie Sophie Perez & Xavier Boussiron du 11 au 23 avril au Théâtre du Rond Point à Paris

Un centre de remise en forme pour ego dévasté. Perez et Boussiron réécrivent l’histoire de l’art ou du cochon, agrandissent dans l’hilarité leur galerie de monstres. Ils plastiquent les vaches sacrées, vieux aînés ou vaines mondanités.

Un centre de remise en forme pour ego dévasté, c’est leur aire de jeu. Un refuge à gueules cassées, imitateurs et créatures. Peggy Guggenheim amarre sa demi-gondole à roulettes, croise Ludwig II de Bavière, Duras et Lacan. Concours de sosie et déboulonnage de statues, tous défilent sous le regard mou d’une sorte de Jabba de Star Wars qui dégueule sa drôle de bave de pétrole. Avec Biopigs, la compagnie du Zerep s’invente une nouvelle cour des miracles. Elle assume une recherche de la beauté au sein d’un jeu de massacre ; libre service de frayeurs et de mystères. La pièce-performance ouvre le côté obscur de la farce d’être quelqu’un, d’avoir un nom dans la lumière. Elle fait exploser les bagages culturels, classiques et contemporains. Elle plastique les vaches sacrées, vieux aînés ou vaines mondanités.

Xavier Boussiron, issu des Beaux-Arts de Bordeaux, est performeur, musicien. Sophie Perez, ex-pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, diplômée de l’ESAT, est plasticienne, metteuse en scène. Leurs comédiens, génies de la monstration de foire, font le reste. Les artistes du Zerep ont ravagé Chaillot, Beaubourg, Avignon. Ils ont posé au Rond-Point des bombes d’anti-théâtre, Prélude à l’agonie ; Enjambe Charles ou Oncle Gourdin. Ils mettent fin aux privilèges et au respect dû aux valeurs sûres. Ils agrandissent dans l’hilarité leur galerie des modèles du ravage d’exister. Et la fête décomplexée d’une histoire de l’art par le rire emporte tout. Pierre Notte

Biopigs
Biopigs Crédits : Ph Lebruman
  • T H E A T R E : "Babarman, mon cirque pour un royaume" Conception, texte et scénographie Sophie Perez & Xavier Boussiron du 12 au 21 mai au théâtre Nanterre-Amandiers

Quand ils se lancent dans la création d’une pièce jeune public, Sophie Perez et Xavier Boussiron le font avec le même sérieux qu’ils déploient pour chacun de leurs spectacles. Le cirque, dans sa dimension de féerique miteux, le forain comme zone où circulent d’improbables hybridations, le populaire dans sa prolifération de formes bizarres et sans nom, nourrissent depuis toujours l’univers de la compagnie du Zerep. Pour Babarman, Mon cirque pour un royaume, un petit chapiteau s’installe sur scène. À l’intérieur, à l’abri des regards parfois inquiets ou ennuyés des parents, les spectateurs enfants sont conviés à performer, chanter, jouer différents instruments, prendre le goûter, participer ainsi, dans un esprit de kermesse, aux aventures de Babar. Les spectateurs adultes prennent place dans la salle. L’envers du décor, les coulisses et les échos de ce monde inconnu fait d’insouciance et de liberté s’offrent à eux sur un plateau aux apparences désolantes d’un paysage du Far West. Comme toujours au Zerep, le rapport au spectateur, à la théâtralité et au jeu est au centre d’une création qui active, cette fois-ci de manière explicite, la tension caché/dévoilé. Le geste est politique et prend comme point de départ l’univers aux couleurs pastel de ce personnage pour enfants, pour joyeusement faire voler en éclats sa normalité plate et rassurante. Alice au pays des merveilles et même Shakespeare ne sont jamais loin.

Babarman, mon cirque pour un royaume
Babarman, mon cirque pour un royaume Crédits : Marc Domage // Amandiers

Mathieu Sapin rencontre Gérard Depardieu en 2012. Il l'accompagne en Azerbaïdjan à l'occasion du tournage, pour Arte, d'un documentaire sur les traces d'Alexandre Dumas. Une relation unique se noue entre les deux artistes. Dès lors, Gérard Depardieu va inviter Mathieu Sapin à partager son univers, ses pensées (philosophiques ou triviales), ses coups de gueule, que ce soit lors de tournages, au Portugal ou aux quatre coins de l'Europe, d'un voyage exceptionnel en Russie ou, tout simplement, d'un repas dans la cuisine de son hôtel particulier parisien. Présentation de l'éditeur-

Mathieu Sapin // GERARD
Mathieu Sapin // GERARD Crédits : Dargaud
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......