LE DIRECT
Quatior Diotima et Thomas de Pourquery

Thomas de Pourquery & Quatuor Diotima - Sinatra illuminé et Quatuor revisité

51 min
À retrouver dans l'émission

Au programme de Ping Pong ce soir "Sinatra illuminé et Quatuor revisité" avec Thomas de Pourquery à l'occasion du Festival Banlieues Bleues et le Quatuor Diotima qui fête ses 20 ans.

Quatior Diotima et Thomas de Pourquery
Quatior Diotima et Thomas de Pourquery Crédits : Martin Quenehen

ACTUALITES

>>> CONCERT : « Red Star Orchestra Feat. Thomas de Pourquery »  vendredi 18 mars à 20h30 à l’espace 1789 à Saint-Ouen dans le cadre du Festival « Banlieues Bleues » du 18 mars au 15 avril en Seine Saint Denis.

Thomas de Pourquery se lance avec le Red Star Orchestra dans une traversée des standards du jazz vocal. Classieux, pas classique.

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

>>> CONCERT : "Quatuor Diotima, 20ème anniversaire" le 21 mars à 20h30 au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris

Le Quatuor Diotima : violon => Yun-Peng Zhao, violon => Constance Ronzatti, alto => Franck Chevalier, violoncelle => Pierre Morlet

Cette soirée du 21 mars 2016 aux Bouffes du Nord marquera, nous l’espérons, d’une façon qui nous ressemble, le vingtième anniversaire du Quatuor Diotima. Par son programme tout d’abord, voulu à notre image : une création d’Oscar Strasnoy y voisinera l’opus 135 de Beethoven et… une oeuvre surprise. Par le chemin discographique, aussi, avec la sortie de notre intégrale de la musique de la seconde Ecole de Vienne, projet édifié au fil des années, et le premier opus de la collection Diotima – naïve, dédiée aux monographies de compositeurs d’aujourd’hui – Mirek Srnka sera le premier, suivi de Gérard Pesson.

Cette identité mettant en miroir notre temps avec ses sources, le nom de notre quatuor l’annonçait d’emblée. Diotima n’est pas seulement le titre d’une pièce – manifeste de Luigi Nono. C’est aussi, comme lui-même l’avait souhaité, une plongée au coeur de la tradition romantique allemande, dont la muse rêvée par Hölderlin est la figure emblématique. Non pas, bien sûr, que tout dans ces vingt premières années ait été planifié, balisé. Loin s’en faut ! Pourtant, avec le recul, force nous est de reconnaître que les rencontres marquantes l’ont précisément été parce qu’elles nous aidaient à tracer ce chemin que nous devinions, et sommes surpris, en nous retournant, de le trouver aussi droit.

>>> DISQUES : "Srnka : Chamber Music" et "Schoenberg / Berg / Webern : Complete Works for String Quartet" (label Naïve)

"Srnka : Chamber Music" et "Schoenberg / Berg / Webern : Complete Works for ..."
"Srnka : Chamber Music" et "Schoenberg / Berg / Webern : Complete Works for ..." Crédits : Quatuor Diotima / Naïve - Radio France

>>> SITE du Quatuor Diotima

DISQUE DU JOUR : 

DISQUES DU MOIS (FEVRIER)  : 

Retrouvez chaque moi sur Deezer la playlist des disques du jour diffusés dans Ping Pong

PING PONG SUR LES RESEAUX SOCIAUX : Facebook, Twitter, Instagram

Chroniques

19H30
7 min

Le Journal de la culture

Le Journal de la culture : Mardi 15 mars 2016
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Chronique
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......