LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Wendell Pierce & Daniel Soutif

Wendell Pierce & Daniel Soutif - Lumières noires

55 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, l'acteur américain Wendell Pierce connu pour ses rôles dans "the Wire" (William «Bunk» Moreland) et "Treme" notamment, Il publie "du vent dans les roseaux" aux éditions du sous-sol. A ses côtés Daniel Soutif, le commissaire de l'exposition "The Color line" au musée du Quai Branly.

Wendell Pierce & Daniel Soutif
Wendell Pierce & Daniel Soutif Crédits : Martin Quenehen

E X P O S I T I O N : "The Color Line : les artistes africains-américains et la ségrégation" du 4 octobre au 15 janvier au musée du Quai Branly

Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la Ségrégation ? L'exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette "ligne de couleur" discriminatoire.

« Le problème du 20e siècle est le problème de la ligne de partage des couleurs ».

Si la fin de la Guerre de Sécession en 1865 a bien sonné l’abolition de l'esclavage, la ligne de démarcation raciale va encore marquer durablement la société américaine, comme le pressent le militant W.E.B. Du Bois en 1903 dans The Soul of Black Folks. L’exposition The Color Line revient sur cette période sombre des États-Unis à travers l’histoire culturelle de ses artistes noirs, premières cibles de ces discriminations.

Des thématiques racistes du vaudeville américain et des spectacles de Minstrels du 19e siècle à l’effervescence culturelle et littéraire de la Harlem Renaissance du début du 20e siècle, des pionniers de l’activisme noir (Frederick Douglass, Booker T. Washington) au réquisitoire de la chanteuse Billie Holiday (Strange Fruit), ce sont près de 150 ans de production artistique – peinture, sculpture, photographie, cinéma, musique, littérature… – qui témoignent de la richesse créative de la contestation noire. - Présentation du musée-

The Color Line
The Color Line Crédits : musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Gautier Deblonde

R E C I T : "Le vent dans les roseaux" de Wendell Pierce - Editions du Sous Sol

Le 29 août 2005, l'ouragan Katrina frappe La Nouvelle- Orléans et dévaste tout sur son passage. Quelque temps après le désastre, une voix s'élève des décombres : celle de Samuel Beckett, à travers l'acteur Wendell Pierce, interprétant un Vladimir prophétique. « Vladimir : J'ai cru que c'était lui. Estragon : Qui ? Vladimir : Godot. Estragon : Pah ! Le vent dans les roseaux." Face à tous ces foyers rasés, à ces administrations dépassées par le chaos, à des familles dispersées, perdues, cette pièce, jouée au milieu d'un paysage apocalyptique, offre une incroyable catharsis pour tous ces rescapés qui peinent à revenir sur les lieux du drame, sur leurs terres, pour lesquelles leurs aïeuls se sont battus. Car eux, qui viendra les aider ? Qui aida leurs parents à échapper au fouet des esclavagistes, aux violences silencieuses des ségrégationnistes, à tous ceux qui nièrent leurs droits civiques ? Si Wendell Pierce est mondialement connu pour avoir interprété l'inspecteur Bunk dans The Wire puis le tromboniste Antoine Batiste dans Treme, on sait moins que l'acteur est également un artiste engage, qui a grandi à Pontchartrain Park, la première banlieue afro-américaine construite aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Dans ce récit autobiographique, Wendell Pierce livre une histoire intime, simple et sincère sur sa Nouvelle-Orléans, nous plonge dans l'histoire de sa famille, ses combats incessants pour vivre - un voyage sur plusieurs générations, partant de l'Afrique noire et menant jusqu' à la prestigieuse Julliard School, où il étudiera le Jour, errant la nuit dans les clubs de Jazz de New York. - Présentation de l'éditeur-

Le vent dans les roseaux // Wendel Pierce
Le vent dans les roseaux // Wendel Pierce Crédits : Editions du sous sol

D I S Q U E D U J O U R : Kate Tempest Album : Let them eat chaos Titre : Whoops

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......