LE DIRECT

Elections : la déterminante communautaire

3 min
À retrouver dans l'émission

Time Magazine, mars 2012 : Yo decido
Time Magazine, mars 2012 : Yo decido

C'est un des faits majeurs de la campagne américaine : une communauté qui pourrait faire basculer un scrutin très serré. Les Hispaniques et plus particulièrement les Latinos originaires du Mexique sont particulièrement courtisés en raison de leur poids démographique. Ils sont près de 50 millions, soit 1 électeur sur 6. Et en 2050, ils seront un électeur sur 3. Reportage aux États-Unis et analyse, avec aussi un regard sur la situation et l'évolution française.
En mars dernier, Time Magazine titrait en Une "Yo decido", je décide. Ou comment le célèbre hebdomadaire américain estimait que "Les Latinos détermineraient le prochain président américain".

Les meetings et les campagnes des deux candidats ont pour le moins ensuite démontré cet enjeu. Au fil de la remontée dans les sondages de Mitt Romney.

L'électorat noir très médiatisé en 2008 est passé au second plan derrière ce qui est aujourd'hui la minorité ethnique la plus importante du pays. Éclairage de Vincent Tiberj, chercheur au Centre d’études européennes de Sciences Po et maître de conférences à l’IEP :

Écouter
3 min
Écouter
Miguel
Miguel Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

MIGUEL VOTERA OBAMA
Très fier de son passeport, Miguel est arrivé du Mexique en 1970, après avoir traversé le Rio Grande à pied.

Devenu citoyen américain après 20 ans de clandestinité, il habite les quartiers est d'El Paso. Quartiers où l’intégration des nouveaux arrivants n'a pas été sans poser de problèmes.

Mais le poids des organisations de soutien aux migrants est devenu si important à El Paso que la classe politique locale a dû mettre en place des chantiers, notamment en matière de rénovation urbaine ou de construction de routes pour améliorer les conditions de vie de ces migrants. Migrants pauvres mais avec de plus en plus le droit de vote.

Historiquement, la très grande majorité des Latinos votent comme Miguel. Et un sondage de la firme Latino Decisions a crédité par exemple cet été pour la première fois Obama de 70% des votes hispaniques. Quand en 2008, il l'avait emporté avec 67% de ce vote. 2008 qui avait par exemple vu la Caroline du Nord basculé dans le camp démocrate en raison notamment de la montée en puissance de l’électorat latino, quand ils ne représentaient pourtant que 3% des votes.
Aujourd'hui, Obama, même s'il est le Président qui a le plus expulsé pendant son mandat (presque 400.000 clandestins reconduits en quatre ans), apparaît donc largement favori considère José Villalobos, professeur de Sciences politiques à l'université d'El Paso, au Texas :

Écouter
3 min
Écouter
José Manuel Escobedo
José Manuel Escobedo Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

José Manuel Escobedo appartient à une organisation de défense des droits de l’Homme basée à El Paso (Texas). Elle aide les Hispaniques à se constituer en réseau pour peser sur les décisions politiques :

Écouter
57 sec
Écouter
Romney vs Obama
Romney vs Obama Crédits : Omar Ouahmane - Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

CIBLAGE RENFORCE
Les équipes des candidats ne s'y trompent pas et déploient une panoplie de moyens inédite.

Avec un micro ciblage électoral électronique de plus en plus impressionnant. Mais sans oublier les classiques personnalités.

Les démocrates ont ainsi choisi l'atout charme de Jennifer Lopez.

La chanteuse actrice qui raconte dans cette vidéo ses origines pauvres et comment elle refuse d'oublier ses rêves, à l'instar du président. Et d'appeler à parler à sa famille, ses voisins pour la rejoindre (cliquez sur CC en bas de la vidéo pour lire les sous-titres).

Début septembre, le candidat républicain a lui lancé une nouvelle publicité virale intitulée "Ya No Más" ("Plus jamais"). Avec des électeurs exprimant en espagnol leur déception du bilan économique de Barack Obama. Plombé par la dureté de sa politique migratoire, Romney joue sur des figures comme le sénateur d'origine cubaine Marco Rubio et sur la désillusion de ces électeurs qui seraient parmi les plus indécis.

Désillusion admise y compris par des élus démocrates. Romney qui a confié dans une vidéo postée par le site Mother Jones : «Si mon père était né de parents mexicains, j’aurais plus de chances de gagner la présidentielle. Malheureusement, ses parents étaient des Américains qui vivaient au Mexique [...] Je veux dire, je blague, mais ce serait utile d’être Latino.»

Avocate à la retraite d’origine mexicaine, Lucile Perez se passionne pour la campagne. Et elle passe son temps à tenter de convaincre les hispaniques de son quartier de Las Vegas (Nevada) à voter républicain . Les plus proches selon elle des valeurs défendus par les Latinos :

Écouter
1 min
Écouter
Irène Recio
Irène Recio Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

AVEC AUSSI LES "DREAMERS"...
Sans-papiers et le plus souvent Latinos, ils suivent aussi de près la campagne, car leur avenir en dépend. Comme Irène Recio, étudiante de 22 ans, arrivée du Mexique voisin à l’âge de 4 ans. Son cauchemar pourrait bientôt prendre fin grâce à un décret signé en juin dernier par Barack Obama. Il doit permettre aux "Dreamers" d'obtenir un permis de résidence et de travail de deux ans. 1,7 million de jeunes sont concernés . Des sans-papiers de moins de 31 ans arrivés aux Etats-Unis avant leurs 16 ans et qui sont scolarisés ou possèdent un diplôme de lycée. Ecoutez le témoignage d'Irène Recio :

Écouter
2 min
Écouter

...CAUCHEMAR DU SHERIF ARPAIO
Ces "rêveurs" sont le cauchemar de Joe Arpaio . Une figure du camp républicain. Lui qui se définit comme le shérif le plus dur des Etats-Unis. L'homme de 80 ans aux méthodes très contestées n'a pas hésité à rhabiller ses prisonniers en bagnards comme dans les années 50 en leur interdisant musculation et revues érotiques pour les mettre sous des tentes. Les cellules en dur, il préfère les réserver aux chiens et aux chats maltraités de son Comté ! Pendant qu'un immense mirador flanqué de gros néons roses indique qu'il reste toujours des places disponibles.

L'action de Joe Arpaio
L'action de Joe Arpaio Crédits : Omar Ouahmane - Radio France

(cliquez sur CC en haut de la vidéo pour bénéficier des sous-titres)

Le président Nicolas Sarkozy, le candidat François Hollande et Richard Prasquier, président du CRIF, le 8 février 2012
Le président Nicolas Sarkozy, le candidat François Hollande et Richard Prasquier, président du CRIF, le 8 février 2012 Crédits : POOL New - Reuters

DES SIMILITUDES EN FRANCE
Cette semaine, le groupe de réflexion Graines de France a évoqué une "ethnicisation du discours lors des campagnes électorales de 2012", sous l'influence du Front national. Dans un rapport résultant d'une veille dans 3 quotidiens et sur les radios et télévisions de janvier à juin, il souligne notamment que "les catégories utilisées pour décrire la société se réfèrent moins aux appartenances socio-économiques ou locales qu'aux appartenances culturelles, ethniques et religieuses". Vincent Tiberj, chercheur au Centre d’études européennes de Sciences Po et maître de conférences à l’IEP , détaille ce qui permet aujourd'hui d'observer, comme aux Etats-Unis, "un alignement à gauche très fort" "visible particulièrement parmi les Français et les immigrés qui ont une origine maghrébine, africaine, turque ou caribéenne, c'est à dire toutes les populations dites visibles" :

Écouter
3 min
Écouter

Avec aussi pour les politiques français, malgré "une espèce de non-dit", une attitude à l'américaine de mobilisation de relais ethniques. Pour tenter de capturer des votes :

Écouter
5 min
Écouter

Des méthodes désaprouvées par les internautes qui se sont exprimés sur le sujet via notre compte Twitter :

[[View the story "Élections : la déterminante communautaire" on Storify](//storify.com/franceculture/elections-la-determinante-communautaire)] [Omar Ouahmane, Eric Chaverou](http://www.franceculture.fr/page-l-équipe-de-la-rédaction.html)
A
A Crédits : Radio France

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......