LE DIRECT
Salon des seniors 2015, à Paris

Les régions parient sur la silver économie

4 min

Cette nouvelle filière de produits et de services dédiés aux seniors se développe depuis trois ans, alors qu'en 2035 un tiers des Français aura plus de 60 ans. L’État a lancé une dynamique reprise par certaines régions et entreprises. Reportage à Lille et entretiens complétés par vos réactions.

Salon des seniors 2015, à Paris
Salon des seniors 2015, à Paris Crédits : Vincent Isore - Maxppp

Simplifier les documents médicaux, de mutuelle par exemple. C'est cette idée, appliquée aux personnes âgées, qui a récemment permis à la société lilloise Ergonotics et ses 4 salariés d'être primés. Un encouragement de la région Hauts-de-France, d'une mutuelle, de la BPI et de l'agence de développement économique régionale Eurasanté, via l'appel à projets "Silver surfer".

"C'est-à-dire" en action
"C'est-à-dire" en action

Le créateur et dirigeant de cette TPE spécialisée dans la compréhension et génération de langage humain à partir d’outils informatiques explique comment fonctionne cette interface. Un prototype baptisé "C'est-à-dire" et conçu à partir de 6 courriers type de mutuelle, quand il faudra en analyser 4.000 pour un résultat fiable.

François Liger,créateur d'Ergonotics, et Aurélie Merlo,linguiste informaticienne
François Liger,créateur d'Ergonotics, et Aurélie Merlo,linguiste informaticienne Crédits : Eric Chaverou - Radio France

Un service que François Liger envisage pris en charge par la mutuelle qui la proposerait à ses clients :

Écouter
10 min
"C'est-à-dire", un traducteur simplificateur de documents médicaux et administratifs présenté par François Liger, d'Ergonotics

Une "canne du futur" très discrètement géolocalisée

Autre projet récompensé : la canne Compagnon 2.0. Mise au point par R&D Innovate (un bureau d’études produits), Unistudio (Un studio de design industriel) et Phoceis. Vantée comme "la canne du futur", elle pourrait permettre d'ici deux ans de géolocaliser tout propriétaire qui serait tombé ou aurait activé son bouton d’appel d’urgence. Avec la promesse d'alerter ses proches, puis des "anges gardiens" volontaires détectés à proximité, et enfin un centre de secours. Reste tout de même à pouvoir éviter tout déclenchement intempestif ou par mégarde.

L'objet devrait pouvoir s'autocharger et il a été pensé le plus anonyme possible pour ne pas stigmatiser la personne qui l'utilise, précise Paul-Etienne Méligne, designer produit. Sans oublier un souci dans l'esthétique très présent dans la silver économie, pour en finir avec les objets pour vieux moches et ringards, comme beaucoup les considèrent encore.

"Il faut conserver l'humain tout de même."

Chantal Carpentier était du panel d'utilisateurs qui a jugé ces projets. Installée de très longue date dans le Nord, elle vient d'aider pendant quatre ans son mari à rester à domicile malgré la maladie d'Alzheimer. Fidèle d'une maison d'aidants, elle sait d'autant mieux distinguer le gadget du souhaitable et de l'indispensable en ces circonstances. Elle insiste sur la faiblesse des aides financières, malgré la loi vieillesse promulguée fin décembre, et la valeur des services humains. Sans rejeter la technologie. Mais en la relativisant. "Ce qui est très difficile par exemple, pour pouvoir garder un malade le plus longtemps à domicile, c'est de pouvoir avoir des périodes de répit. C'est-à-dire par exemple ce qui existe très peu, pouvoir confier la personne malade à des institutions par exemple le week end, la nuit. Au Canada, par exemple, cela s'appelle "le baluchonnage". Ce serait vraiment très bien. Un peu comme une crèche, mais pour les adultes." :

>>> Et voici comme semaine toutes les réactions venues des réseaux sociaux :

Le plan nordiste de développement de la silver économie

Les Hauts-de-France ne sont pas pionniers. Après un top départ en 2013 d'Arnaud Montebourg et Michèle Delaunay au niveau national, la Normandie fut la première Silver région de France en janvier 2014. Le Limousin-Aquitaine est en pointe avec entre autres récemment le premier village Alzheimer "attribué" à Dax, l’Ile de France vante "Silver Valley" de longue date et la Lorraine a même signé un accord avec le land allemand de la Sarre. Lisez aussi ici par exemple l'intérêt corse.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le Parc Eurasanté
Le Parc Eurasanté Crédits : Eric Chaverou - Radio France

Mais les Hauts-de-France redoublent d’efforts, coordonnés par Eurasanté, et son directeur général Étienne Vervaecke. Il promeut une co construction ouverte, avec quatre axes : recueillir en amont des témoignages et souhaits via un Conseil des seniors à venir en mai qui regroupera plusieurs fois par an des personnes âgées, des aidants et des professionnels, étudier de nouveaux financements pour la dépendance, lancer une convention d'affaires européenne prévue en février prochain à Lille et inciter à innover par le biais d'appels à projets. Là où la région s'est déjà faite remarquer notamment par son « Silver Concept », un prototype de l'Ehpad du futur dont la conception et la réalisation a mobilisé une cinquantaine d'acteurs de la santé.

Écouter
8 min
Les 4 axes de la stratégie d'Eurosanté concernant la silver économie
Le directeur général d'Eurasanté, Étienne Vervaecke
Le directeur général d'Eurasanté, Étienne Vervaecke Crédits : Eric Chaverou - Radio France

Étienne Vervaecke qui estime que "le sentiment d'appartenance des entreprises à cette silver économie est encore loin d'être établi". Quand selon lui un enjeu majeur, une tension, est le financement de ces produits et services :

Écouter
3 min
Dépendance : La sortie d'une prise en charge "tout Sécu" avec des mécanismes hybrides

Une volonté politique affirmée dans une région jeune mais en quête d'emplois

Brigitte Mauroy se réjouit. Après avoir "prêché dans le désert pendant quelques années", cette conseillère régionale et municipale de Lille UDI est convaincue que la nouvelle majorité menée par Xavier Bertrand fera tout son possible dans ce domaine.

Brigitte Mauroy, conseillère régionale et municipale UDI de Lille
Brigitte Mauroy, conseillère régionale et municipale UDI de Lille Crédits : Eric Chaverou - Radio France

Refusant de faire de la politique politicienne, cette urologue au contact de longue date avec les personnes âgées parle de 15.000 à 20.000 emplois possible pour la région, le temps du mandat de la nouvelle équipe régionale. Dans un territoire jeune mais où par exemple le taux de dépendance est de 11%, supérieur de près d'un point et demi par rapport à la moyenne nationale. Brigitte Mauroy au contact très régulier aussi de jeunes puisqu'elle enseigne à la faculté de médecine de Lille 2 :

Écouter
5 min
Une nouvelle volonté politique forte, selon Brigitte Mauroy, conseillère régionale et municipale UDI de Lille, et urologue
3 types de profils dans la silver économie (d'après le contrat de filière)
3 types de profils dans la silver économie (d'après le contrat de filière) Crédits : France silver éco

"On est dans une société où vieillir n'est pas encore très bien accepté."

Chargée d’études seniors pour le cabinet Precepta, Cécile Schoenberg a publié en juin 2015 une étude sur la silver économie. Les enjeux démographiques sont indéniables, affirme-t-elle. "Avec une génération qui a grandi avec la société de consommation, un certain niveau de confort et qui est aussi sensible à tout ce qui est nouvelles technologies, donc on peut en attendre des opportunités économiques".

Mais avec également des problématiques, liées à un Etat encore très présent et à notre approche de la vieillesse. Que n'avait-on d'ailleurs évoqué ces craintes, ce tabou, lors de canicule de 2003. Il est du coup, selon Cécile Schoenberg, difficile pour les acteurs de la silver économie de communiquer, mais aussi d'être distribués par la grande distribution. "Par exemple, en Allemagne, des supermarchés ont adapté complètement leurs espaces aux seniors, avec des allées plus grandes, des étiquettes plus visibles, des sols anti dérapant, avec vraiment une dynamique d'intégration. Alors qu'en France, cela reste gênant de vieillir, c'est considéré comme un fardeau, notamment pour les plus jeunes". :

Écouter
7 min
"Une économie ralentie par sa faible distribution et le rapport des Français à la vieillesse".

Découvrez le portail gouvernemental d'information pour les personnes âgées

De grandes entreprises s'y mettent et les silver régions s'organisent

Président de France silver éco, Luc Broussy est beaucoup plus optimiste. Auteur d’un rapport interministériel sur « L’adaptation de la société au vieillissement de sa population » remis il y a trois ans au Premier ministre, il évoque sa récente rencontre à l’Élysée avec le conseiller social et le conseiller industrie de la présidence.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Et surtout, il met en avant de grandes entreprises comme La Poste, le Crédit Agricole ou Lapeyre qui ont désormais un département dédié à ce sujet. "Je ne crois pas à l'effet de mode. C'est une lame de fond au carrefour de deux révolutions mondiales : la révolution démographique et la révolution numérique". Luc Broussy qui nous a annoncé un guide pratique pour les régions d'ici un mois.

Écouter
8 min
La filière silver économie progresse et doit passer par des silver régions, estime Luc Broussy, le président de France silver éco
La silver économie en chiffres d'après France silver éco
La silver économie en chiffres d'après France silver éco Crédits : France silver éco

Et voici comme chaque semaine vos témoignages :

>>> Écoutez aussi à ce sujet "Soft Power", de Frédéric Martel

Chroniques

7H40
14 min

L'Invité des Matins

Mobilisation 2.0 : vers un printemps démocratique ?
Intervenants
  • Président de France Silver Eco, spécialiste des questions liées au vieillissement

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......