LE DIRECT
Bluetouff & Kitetoa

Journalistes-hackers : technologie, information, politique

49 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons les fondateurs et animateurs d’un site qui s’appelle Reflets.info, site qui a un peu plus d’un an et qui est un des rares exemples en France de cette pratique qu’on pourrait appeler le journalisme-hacker (au sens de bidouilleur).

Bluetouff & Kitetoa
Bluetouff & Kitetoa Crédits : Thibault Henneton

Avec Olivier Laurelli, alias Bluetouff et Antoine Champagne, alias Kitetoa

Pourquoi journalisme-hacker ? Parce que l’un vient de l’informatique et du hacking et l’autre du journalisme. Parce que Reflets.info traite souvent l’actualité par le prisme des technologies. Et parce que la technologie peut être un moyen d’enquête. Avec eux nous discuterons de la manière dont ils travaillent, de quelques grosses enquêtes (Amesys en Libye, BlueCoat en Syrie) qu'ils ont menées sur les technologies de surveillance des réseaux vendues par des entreprises occidentales à des régimes autoritaires, et aussi des questions que tout cela pose à la manière dont circule l’information aujourd’hui. Pour vous mettre en appétit, regardez cet entretien mené l'an dernier par Bluetouff et Fabrice Epelboin avec le dirigeant de Qosmos, autre société qui vend des technologies de Deep Packet Inspection.

Lecture de la semaine sur InternetActu.net

L’Unesco a-t-il besoin de Wikipédia pour protéger notre Patrimoine mondial… immatériel ?

La lecture de la semaine, il s’agit d’un papier posté le 1er novembre sur le site du magazine américain Wired, on le doit à Jonathon Keats, auteur d’un livre sur les mondes virtuels. L’article s’intitule : “Pourquoi Wikipédia est aussi importante que les Pyramides”. Le 31 juillet 2007 commence Keats, une vieille mine d’argent japonaise connue sous le nom deIwami Ginzan a été considérée par l’Unesco d’une “valeur universelle exceptionnelle” et ajoutée à la liste du Patrimoine mondial, au côté des Mégalithes de Stonehenge et des Pyramides d’Egypte (...) Lire la suite.

Internet Explorer (Thibault Henneton)

Le masque des anonymes

« Remember, remember, the fifth of november... Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie » Tout part d’une interrogation : d’où vient ce masque qui s’affiche partout, sur le visage des anonymous qui s’agitent contre un cartel mexicain ou contre Facebook… ou encore dans les manifestations d’indignés à Wall Street, Londres, Tokyo ou La Défense ? (…) Lire et/ou écouter la suite.

Près de la machine (Billy Guidoni)

Battles, « B T » (2004), extrait d’un EP datant de 2004.

« Rock-transe heavy et dansant, faisant le lien entre scène et dancefloor. Apôtres mainstream d'une nouvelle forme de rock hybride et progressif à venir… »

Autres sons

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......