LE DIRECT

Les ordinateurs et l'informatique au cinéma

45 min
À retrouver dans l'émission

Premier week-end du festival de Cannes, et France Culture se consacre au cinéma. Depuis ce matin et jusqu’à demain soir, toute une série d’émissions ont abordé et aborderont, chacune à leur manière, cette question du cinéma…. « Place de la toile » se prend au jeu avec plaisir, parce que c’est l’occasion de nous intéresser à un problème que l’on a déjà évoqué de ci de là ces dernières années, mais sans nous y atteler vraiment : la représentation de l’informatique et des ordinateurs au cinéma. Qu’est-ce que le cinéma dit de l’informatique ? Que faire de l’ordinateur, cet objet assez peu cinégénique ? Mais surtout, que faire du personnage qui est devant son ordinateur, situation assez eu cinégénique elle aussi, alors que ce personnage peut faire des choses aussi différentes que rencontrer l’amour ou détruire le monde ? Est-ce que des types de représentation se sont imposés ? Est-ce qu’on observe une évolution de ces représentations ? Et puis, quelles matrices fictionnelles nouvelles l’informatique fournit au cinéma ?

Alexis Blanchet
Maître de conférences en audiovisuel et cinéma à l’université de Pais III. Son principal objet de travail, c’est le jeu vidéo, il était venu il y a quelques mois nous parler de son livre sur les jeux vidéo au cinéma. Anime un blog du nom de « Jeuvidéal ».

Jean-Noël Lafargue
Figure du web français où il intervient sous le nom de Jean_no. Le reste du temps, il est maître de conférences associé à Paris 8 et professeur aux Beaux-arts du Havre, entre autres. L’auteur de plusieurs ouvrages, le dernier porte sur les représentations de la fin du monde. Et sur Hyperbate.fr, il tient un blog « Le dernier des blogs » qui est une mine d’analyses en tout genre. Où il recense notamment les films qui montrent des ordinateurs.

Les films recensés jusque-là sur son blog, et leurs billets associés : « Ordinateurs célèbres ».
Voir aussi : « Ordinateur et cinéma sur Place de la toile (after) », quinze suggestions de films à voir.
Emmanuel Burdeau
Au téléphone depuis Cannes . Critique de cinéma, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma , aujourd’hui intervenant régulièrement sur Médiapart. Par ailleurs co-fondateur des éditions Capricci.

Lecture de la semaine

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/12/98b8017a-559b-102e-80a0-fcfcfc001444/838_internetactunouveaulogo2.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="logo InternetActu.net" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/12/98b8017a-559b-102e-80a0-fcfcfc001444/838_internetactunouveaulogo2.jpg" width="150" height="38"/>
logo InternetActu.net Crédits : Radio France

Que l'avenir nous appartienne !
La lecture de la semaine nous provient une fois n’est pas coutume du New York Post . Ce texte m’intéresse pour deux raisons : parce qu’il émane de Jaron Lanier, personnage intéressant car s’inscrivant dans la lignée de plus en plus conséquente des pionniers de l’internet devenu critiques des traits contemporains de la technologie. Parce qu’il réactive sous une forme revendicative une problématique que nous avons déjà explorée ici, mais que je trouve politiquement très fertile : l’idée que tout internaute est un travailleur exploité. « Hey, les jeunes, [commence Jaron Lanier](), qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Vous qui êtes si satisfaits de mettre à jour vos statuts, fixés sur l’écran minuscule de votre ordinateur. Levez la tête et regardez un instant l’écran plus large de la vie. Pourquoi est-ce que pendant ce temps-là, votre statut social ne s’améliore pas ? » [...] Suite.

Le bureau L'oeil connecté Les google glass corrigeront-elles la vue ? Je ne crois pas que ce soit leur but : les lunettes google, qui ne seront pas commercialisées avant plusieurs mois, « augmenteront » la vue, ça oui c'est l'idée, mais la corrigeront-elles ? Ma recherche… google, associant « lunettes Google » à « opthalmo » ou à « optique » n'a bizarrement donné aucun résultat. Il est certain pourtant que Google a consulté des spécialistes de l'oeil et de la lunette, dans son désir de proposer un affichage qui ne soit pas trop invasif, qui ne précipite pas les automobilistes sur les platanes et les marcheurs sur les poteaux. Mais nulle trace de ces consultations dans son propre moteur de recherche. Premier indice que ces lunettes-là n'ont rien à voir avec l'ophtalmologie : le singulier ; on dit « google glass » et non pas « google glasses », façon de signifier qu'il s'agit plutôt d'un ordinateur que d'une paire de verres. [...] Suite.

Place de la Toile - #pdlt

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......