LE DIRECT

Penser les écrans / Underground, Julian Assange avant Wikileaks

58 min
À retrouver dans l'émission

Flore Vasseur & Divina Frau-Meigs
Flore Vasseur & Divina Frau-Meigs Crédits : Th - Radio France
Flore Vasseur & Divina Frau-Meigs Th©Radio France **Première partie : « Penser la société de l’écran »** L’écran est omniprésent dans nos vies, c’est une évidence. Ecrans fixes de la télévision, écrans de l’ordinateur, écrans publicitaires dans le métro par exemple. Aujourd’hui écrans mobiles de nos téléphones portables... Pendant les mouvements qui ont eu lieu en Tunisie et en Egypte, les images qu’on voyait sur nos écrans étaient elles-mêmes pleines d’écrans, celles de téléphones portables brandis par les manifestants... « Penser la société de l’écran ». Verbe à l’infinitif (mais à l’oral, infinitif et impératif ne se distinguent pas), et de fait, on peut lire le titre de ce livre comme une injonction, celle à « penser la société de l’écran ». Est-ce à dire que malgré le fait qu’on fasse sans cesse référence à cette société de l’écran (par exemple, le nom du supplément de Libération), on ne pense pas les tenants et les implications de la place de l’écran dans nos sociétés ? **Deuxième partie : Julian Assange avant Wikileaks** Autour d'*Underground* , un livre qui est le fruit d’une collaboration entre une journaliste australienne, Suelette Dreyfus, et Julian Assange, le désormais célèbre fondateur de Wikileaks. Livre qui date de la fin des années 90 et fait l’histoire de ces hackers des années 90 dont faisait partie Assange. Livre étonnant, car c’est à la fois un polar, un reportage ultra fouillé, un traité politique, une confession à demi-mot. Mais c’est peut-être aussi, pour ce qui nous intéresse plus directement aujourd’hui, un excellent moyen de comprendre le substrat psychologique et intellectuel de Assange, et donc de Wikileaks, dont on peut comprendre qu’il puisse troubler des gens peu familiers avec ce monde très particulier des hackers. **Invitées** [Divina Frau-Meigs](http://www.medias-matrices.net/cv.html), professeur à l’université Sorbonne nouvelle, sociologue des médias, elle est spécialiste des contenus et comportements à risque (violence, pornographie, information, paniques médiatiques,…) ainsi que de questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication (acculturation, éducation, réglementation,…). Elle vient de publier***Penser la société de l'écran** * , *Dispositifs et usages* (Presses de la Sorbonne nouvelle, 2010) ou des écrans, qu'elle décrit comme des artefacts cognitifs et génératifs qui affectent les processus de socialisation. [Flore Vasseur](http://www.florevasseur.com/), auteur, consultante, chroniqueuse, auteur de la préface à l'édition française d'**Underground** de Julian Asssange et Suelette Dreyfus (Editions des Equateurs, 24 février 2011) **Suivez "Place de la toile" (#pdlt)** [![](sites/default/files/imagecache/ressource_full/2010/11/19/3368901/logo_facebook.jpg)](http://www.facebook.com/pages/Place-De-La-Toile/154486234601301 "Place de la toile sur Facebook") [![](sites/default/files/imagecache/ressource_full/2010/11/19/3369001/1571.jpg)](http://twitter.com/xporte "Place de la toile sur twitter") **Sons** [Brazil, par Kate Bush](http://www.youtube.com/watch?v=3jpzHCUBdzI) [Gil Scott-Heron, The Revolution Will Not Be Televised](http://www.youtube.com/watch?v=rGaRtqrlGy8) ![](sites/default/files/2011/02/25/3900261/video-x1iy49.jpg)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......