LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Wikipédia plus rapide que l'AFP / L'art d'être libres au temps des automates

58 min
À retrouver dans l'émission

Luis de Miranda
Luis de Miranda Crédits : Th - Radio France
Luis de Miranda Th©Radio France **Première Partie ** Où nous cherchons à répondre à une question qui est extrêmement simple, mais qui se pose presque tous les jours, et ne manque pas de susciter une certaine fascination : comment se fait-il que lorsque une dépêche AFP annonce un événement – prenons les décès de personnalité par exemple – on s’aperçoit, si l’on regarde la fiche de la personne sur Wikipédia, que la date de mort y est déjà inscrite ? **Il ne s’agit pas d’imaginer que Wikipédia relève de la divination, mais plutôt de comprendre comment cela peut-il aller si vite ? ** Avec [**Christophe Henner** ](http://twitter.com/#!/schiste), membre du Conseil d’Administration de [Wikimédia France](http://www.wikimedia.fr/). Wikimédia France est une association qui assure la promotion des projets de Wikimedia, parmi lesquels on compte [Wikipédia](http://fr.wikipedia.org), la célèbre encyclopédie collaborative. **Deuxième partie** Avec [**Luis de Miranda** ](http://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_de_Miranda), écrivain, philosophe, romancier, éditeur (chez Max Milo). Et l’auteur, entre autre, d’un livre paru à il y a un an à peu près. Livre à côté duquel on était passé à côté. Erreur de notre part, que nous réparons, à l’occasion de la parution tout dernièrement d’un nouveau livre, un livre de fiction [*Qui a tué le poète ?* ](http://www.maxmilo.com/product_info.php?products_id=223), que l'auteur propose sur papier, mais aussi en édition numérique augmentée. Mais ce qui nous occupera principalement, c’est donc ce livre paru l’an dernier, [***L’art d’être libres au temps des automates* ** ](http://www.maxmilo.com/product_info.php?products_id=182). C’est une réflexion philosophique sur les nouvelles technologies. Mais aussi, ce qui est plus ambitieux encore, une **sorte de traité des conditions de la liberté à l’ère de ces technologies** , c’est-à-dire maintenant. Luis de Miranda examine, et propose des réponses, à des questions aussi communes et partagées que : *doit-on avoir peur des nouvelles technologies ? quelles sont les nouvelles limites de noter corps ? faut-il rêver à une vie en symbiose avec les machines ? y a-t-il de la politique dans les ordinateurs ?* ... Questions qui croisent de grandes catégories philosophiques : la connaissance de nous-mêmes, le corps, le pouvoir – à l’ère des technologies numériques. **Sons** Electric Needle Room, "[WIKIPEDIA.ORG](http://www.deezer.com/listen-9714893)" (sur Deezer) Keny Arkana, "[ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE](http://www.youtube.com/watch?v=5cK71R6ZjAc)" Louie Austen & Señor Coconut - "[REALITY](http://www.youtube.com/watch?v=vm8MnMSLMMU)" **Suivez "Place de la toile" (#pdlt)** [![](sites/default/files/imagecache/ressource_full/2010/11/19/3368901/logo_facebook.jpg)](http://www.facebook.com/pages/Place-De-La-Toile/154486234601301 "Place de la toile sur Facebook") [![](sites/default/files/imagecache/ressource_full/2010/11/19/3369001/1571.jpg)](http://twitter.com/xporte "Place de la toile sur twitter")
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......