LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Janice Rule, dans le film Trois Femmes, de Robert Altman (1977)

A comme Robert Altman, une Amérique fragmentée

1h
À retrouver dans l'émission

Véritable Comédie humaine balzacienne, caustique mais plus tendre qu’on ne le croit, Plan Large sur le cinéma de Robert Altman, le plus anticonformiste et iconoclaste des cinéastes du Nouvel Hollywood, en compagnie des critiques Frédéric Albert Lévy et Charlotte Garson.

Janice Rule, dans le film Trois Femmes, de Robert Altman (1977)
Janice Rule, dans le film Trois Femmes, de Robert Altman (1977) Crédits : Wild Side

Mon travail en tant que metteur en scène, c'est de montrer aux gens ce qu'ils sont et comment ils se comportent, et non de leur dire de se comporter de telle ou telle façon. Voilà pourquoi j'ai choisi le cinéma de préférence au journalisme ou au prêche dans les églises. Robert Altman dans un entretien donné à la revue Positif  n°147, en février 1973

Il faudrait un jour programmer l’une à côté de l’autre les œuvres de Frederick Wiseman et de Robert Altman, tant qui voudrait comprendre ce qu’a été l’Amérique au tournant de deux millénaires, ses rituels sociaux et son imaginaire, sa façon de se donner en spectacle et de forger sa légende, bref tout ce qui fait qu’une société individualiste et fragmentée fait tout de même corps, gagnerait à se replonger dans l’œuvre foisonnante, du plus iconoclaste et anticonformiste des cinéastes apparus aux Etats-Unis à la fin des années 60, ce fameux Nouvel Hollywood dont Robert Altman était l’aîné de 20 ans et l’éternel rebelle, maverick fort en gueule et ingérable par les studios. 

13 ans après sa disparition en 2006, revoir certains des grands films de ce grand peintre de la fragmentation, du dédoublement et de la schizophrénie amène à nuancer quelque peu l’image que s’en étaient faite certains de ses contemporains, celle d’un cinéaste surplombant, méchant voire cruel, misogyne et misanthrope, sarcastique et ricanant. N’est-il pas plutôt un moraliste certes souvent satirique, mais particulièrement aigu, faisant preuve pour tout dire d’une compassion et d’un humanisme tout à fait renoirien ? L’édition magnifique, en DVD et Blu-ray, de la version restaurée d’un de ses films les plus singuliers, 3 Femmes, nous a donné envie, à Plan Large, de nous replonger en territoire altmanien, avec le critique Frédéric Albert Lévy, qui sous l’acronyme de FAL fit les belles heures du mythique magazine Starfix, et signe, sous le beau titre de Je est une autre, le livret de cette édition, et Charlotte Garson.

En fin d'émission, la chronique de Charlotte Garson sur l'ouvrage L'attrait du piano, de Philippe Roger, treizième volume, après L’attrait de l’ombre, L’attrait de la lumière, L’attrait de la ruine notamment de la petite collection « Motifs », que dirige Dominique Païni chez Yellow Now. Un livre court, une centaine de pages, richement illustré de nombreux photogrammes (il ne faudrait jamais faire autrement d’essais sur le cinéma), qui s’attache à la cinégénie secrète de ce que son auteur, Philippe Roger, considère comme l’instrument de musique par excellence, et un double prémonitoire du cinéma : un « objet mnésique », le piano. 

Les recommandations de Plan Large 

Rétrospectives : Spike Lee, à la Cinémathèque de Toulouse du 1er au 29 juin et le cycle Guillaume Dustan est à voir au Centre Pompidou, au Luminor Hôtel de Ville et à Treize, jusqu'au 30 juin.

Ressorties en salles le 5 juin : La Maison de la mort de James Whale et Viva Nanni ! Deux comédies de Nanni Moretti : La messe est finie et Bianca.

DVD : Les Lois de l’Hospitalité de Buster Keaton est disponible en DVD chez Lobster Films.

Extraits de films

  • That Cold Day in the Park, de Robert Altman (1968)
  • M*A*S*H*, de Robert Altman (1969)
  • Nashville, de Robert Altman (1974)
  • Trois Femmes, de Robert Altman (1976)
  • Short Cuts, de Robert Altman (1993)
  • Kansas City, de Robert Altman (1995)
  • Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy (1967)
  • La Règle du jeu, de Jean Renoir (1939)
  • Autopsie d'un meurtre, d'Otto Preminger (1959)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......