LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait d'André Bazin

B comme André Bazin, écrire en cinéma

59 min
À retrouver dans l'émission

Alors que l'on célèbre le centenaire de sa naissance, Plan Large sur André Bazin, figure de proue de la critique de cinéma en France, co-créateur des Cahiers du cinéma, avec Hervé Joubert-Laurencin et Charlotte Garson.

Portrait d'André Bazin
Portrait d'André Bazin Crédits : Florent Bazin

André Bazin […] était un homme d’avant le péché originel. Tout le monde le savait honnête et bon, mais son honnêteté et sa bonté surprenaient toujours tant elles se manifestaient pleinement. Parler avec lui, c’était comme pour un hindou se baigner dans le Gange. François Truffaut

Cet éloge funèbre est de François Truffaut, « fils adoptif » d’André Bazin, mort précocement il y a 60 ans, la veille du tournage des 400 Coups. Ce n’est pas cet anniversaire qu’on célèbre cette année, mais celui des 100 ans de la naissance de celui qui fut, après guerre, parmi les plus importants critiques de cinéma, théoricien majeur d’un art encore jeune qu’il s’agissait alors d’imposer comme art à part entière. Bazin depuis a fait l’objet d’une « institutionnalisation allant jusqu’à la mythologie », qui a fait du co-fondateur des Cahiers du Cinéma un totem de la pensée cinématographique à la française, qui s’appuie encore aujourd’hui sur les concepts qu’il a forgés dans les années 1940 et 1950 : le « réalisme ontologique », le « montage interdit » et la célébration de la continuité par la profondeur de champ et le plan-séquence (un concept qu’il a inventé), et qui tend à statufier l’apôtre du « cinéma impur » et inventeur de sous-genres cinématographiques en père spirituel, pour ne pas dire préparateur de terrain, de la Nouvelle Vague et du cinéma moderne en général. 

La fonction du critique n'est pas d'apporter sur un plateau d'argent une vérité qui n'existe pas, mais de prolonger le plus loin possible dans l'intelligence et la sensibilité de ceux qui le lisent, le choc de l'oeuvre d'art. André Bazin, in Cinéma 58, n°32 en décembre 1958

Sauf que cet héritage bazinien s’appuie sur une petite poignée d’ouvrages. C’est pourquoi l’édition intégrale et scientifique de ses Écrits complets, (éditions Macula) 2 700 textes écrits en 15 ans, est non seulement un événement éditorial, mais une révolution dans l’appréhension de la pensée de Bazin. Le maître d’œuvre de ce livre monstre, qui lui a pris 20 ans de travail, c'est Hervé Joubert-Laurencin, aujourd’hui dans Plan Large, Professeur des universités en esthétique et Histoire du cinéma. A ses côtés, une fervente bazinienne, Charlotte Garson.

André Bazin a déployé ses significations et sa pensée du cinéma au sein des ciné-clubs et de la Radiodiffusion Nationale notamment. C'est un théoricien, au sens où il ne construit pas un système. Ce qui est fondamental dans sa pensée, c'est le paradoxe. Par exemple, le cinéma est pur selon lui, uniquement parce qu'il est impur. C'est un évolutionniste et un contextuel. Il prend en compte l'ensemble d'une oeuvre dans toute son existence. Hervé Joubert-Laurencin

En fin d’émission, la chronique de Charlotte Garson sur le coffret intégral Jean Vigo, édité chez Gaumont. André Bazin écrit en 1957 dans France Observateur :

Sa vie fut brève, [son] œuvre ne comporte que quatre titres dont deux de court métrage et un de moyen métrage. […] Jean Vigo, écrit André Bazin dans France Observateur en 1957, est un cinéaste merveilleusement doué, pour certains même génial, mais qu’une mort prématurée à vingt-neuf ans a empêché de donner sa mesure. A propos de Nice, La Natation par Jean Taris, Zéro de Conduite, et L’Atalante suffisent amplement à faire de Jean Vigo l’un des plus grands et en tout cas le plus pur des poètes de cinéma. 

Ces films, ou plutôt ces "brèves merveilles", comme les qualifiait André Bazin, sont enfin disponibles en version restaurée, grâce à Gaumont, qui les sort en coffret DVD, accompagné d’un livre inédit de 100 pages.

La fulgurance poétique de Jean Vigo ne se départie jamais de son âpreté du réel. Charlotte Garson

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les recommandations de Plan Large 

Bibliographie : Revue Critique n° 857 : André Bazin. Le regard inépuisable (octobre 2018) et La Transformation Bazin, de Laurent Le Forestier est édité aux Presses Universitaires de Rennes.

Ressorties : C'est arrivé demain de René Clair est ressorti en salles depuis le 12 décembre et La Huitième femme de Barbe-Bleue d'Ernst Lubistch ressort le mercredi 19 décembre.

Cycle John Ford au Cinématographe à Nantes du 15 décembre au 15 janvier 2019 (programmation par Jérôme Baron et Charlotte Garson). 

Coffret DVD de l’intégrale des films de René Féret, 40 ans de cinéma

Extraits diffusés

  • Le Mépris, de Jean-Luc Godard (1963)
  • Les Parents terribles, de Jean Cocteau (1948)
  • Les Onze Fioretti de Saint François d'Assise, de Roberto Rossellini (1950)
  • Les Feux de la rampe, de Charlie Chaplin (1951)
  • Crin Blanc, d'Albert Lamorisse (1953)
  • En quatrième vitesse, de Robert Aldrich (1954)
  • Nat King Cole : I'd rather Have The Blue Than What I've Got
  • Zéro de conduite, de Jean Vigo (1933)
  • Deux extraits de L'Atalante, de Jean Vigo (1934)

Bibliographie

Intervenants
  • professeur en études cinématographiques à l'université de Paris Nanterre, codirecteur du département des arts du spectacle et de l'unité de recherches "HAR", traducteur et spécialiste de l’œuvre de Pier Paolo Pasolini
  • Rédactrice en chef adjointe des Cahiers du cinéma
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......