LE DIRECT
La Prisonnière du désert, de John Ford (1956)

F comme John Ford : écrire l'Histoire, imprimer la légende

1h
À retrouver dans l'émission

Plan Large sur John Ford, cinéaste épistémologue et métahistorien ou comment regarder les westerns de Ford pour mieux comprendre la pratique de l’historien avec Cécile Gornet et Charlotte Garson.

La Prisonnière du désert, de John Ford (1956)
La Prisonnière du désert, de John Ford (1956) Crédits : Archives du 7ème Art - AFP

John Ford inclue toujours de l'architecture humaine, dans l'architecture naturelle du désert.          
Cécile Gornet

En 50 ans de carrière et quelques 140 films, de The Tornado en 1917 à Frontière chinoise en 1966, l’auteur du Mouchard et des Raisins de la colère n’a évidemment pas tourné que des westerns, loin s’en faut. Mais en se présentant ainsi, il fait de cette partie de son œuvre, et en particulier ses quinze westerns parlants, de Stagecoach (La Chevauchée fantastique) en 1939 à Cheyenne Autumn (Les Cheyennes) en 1966, la porte d’entrée idéale pour étudier son cinéma et son rapport à l’histoire. C’est ce à quoi s’est attelée notre invitée, professeure de philosophie et chercheuse en histoire de l’art, Cécile Gornet, avec un essai intitulé L’Écriture de l’histoire au miroir du cinéma - Les westerns de John Ford (Classiques Garnier) ou comment montrer, preuves à l’appui, et notamment par une fine analyse de sa mise en scène, comment les westerns de John Ford, à travers et par delà leur contenu historique, et mythique, reflètent les enjeux même d’écriture de l’histoire. 

Regarder les westerns de Ford pour mieux comprendre la pratique de l’historien, voici ce à quoi nous vous invitons aujourd’hui dans Plan Large avec Cécile Gornet et Charlotte Garson.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Les Demoiselles de Rochefort", un film phénomène

En dernière partie d’émission, la chronique de Charlotte Garson autour des 50 ans du film Les Demoiselle de Rochefort de Jacques Demy, sorti le 8 mars 1967, et fêté à l'occasion par la sortie du coffret Demy / Chazelle : Les Demoiselles de Rochefort, Lalaland Les Parapluies de Cherbourg (Arte / Tamaris) et l'ouvrage Les Demoiselles de Rochefort, histoires de sœurs d'Elsa et Natacha Wolinski aux éditions La Martinière.

Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy (1967)
Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy (1967) Crédits : Hélène Jeanbrau © Ciné-Tamaris Archives Demy © succession Jacques Demy

Programmation : 

  • L'Homme qui tua Liberty Valance, de John Ford (1962)
  • La Prisonnière du désert, de John Ford (1956)
  • La Charge héroïque, de John Ford (1949)
  • Sur la piste des Mohawks, de John Ford (1939)
  • L'homme qui tua Liberty Valance, de John Ford (1962)
  • La Prisonnière du désert, de John Ford (1962)
  • La Chevauchée fantastique, de John Ford (1939)
  • La Poursuite infernale, de John Ford (1946)
  • Le convoi des braves, de John Ford (1950)
  • Trois extraits des Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy (1967)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......