LE DIRECT
Ragtime, de Milos Forman (1981)

F comme Milos Forman, une épopée de la dissidence

59 min
À retrouver dans l'émission

Plan Large sur Milos Forman, à la fois chef de file de la Nouvelle Vague tchèque et l'un des plus grands cinéastes américains. En seulement 12 longs-métrages, il a signé une oeuvre majeure, rare et subversive, parfois à contretemps, mais toujours à l’heure juste.

Ragtime, de Milos Forman (1981)
Ragtime, de Milos Forman (1981) Crédits : Arte Editions (2019)

Il y a eu un malentendu sur le Milos Forman américain, sur le fait qu’à un moment il soit devenu un cinéaste classique et que ça a été considéré par certains comme une forme d’académisme. Il y a eu une méconnaissance, une sous-estimation de ces films américains, et "Ragtime" en particulier qui est une grande fresque historique luxueuse. L’époque n’était pas prête à voir la part subversive de son cinéma. Marcos Uzal

« Une épopée de la dissidence », la formule est de Pascal Bonitzer, dans Les Cahiers du Cinéma, au moment de la sortie de Ragtime, mais elle vaut pour toute l’œuvre de Milos Forman, chef de file de la Nouvelle Vague Tchèque, avec L’As de pique, Les Amours d’une blonde et Au feu les pompiers !, devenu, en passant selon ses propres mots « du zoo à la jungle », l’un des plus grands cinéastes américains, avec des superproductions, qu’ils soient au box-office des grands succès ou de retentissants échecs, qui, comme Vol au-dessus d’un nid de coucou, Hair ou Amadeus restent mythiques encore aujourd’hui, près d’un an après sa disparition, le 13 avril 2018. Perfectionniste, farouchement indépendant, jamais dupe d’aucun système, que ce soit le communisme ou le capitalisme, sans parler du nazisme qui avait tué ses deux parents, Forman en a payé le prix, en ne signant que douze longs métrages en 55 ans de carrière. 

Le drame et la richesse de Milos Forman depuis toujours, c'est jusqu'où je peux aller dans le compromis ? (...) "Ragtime" est une sorte de point d'orgue de toutes ses réflexions. Il peut se targuer d'avoir fait un autoportrait à travers tous les personnes de ce film. C'est un film monde, avec le luxe de la superproduction de Dino De Laurentiis. On a l'impression de voir une photo d'époque qui prend vie sous nos yeux. N.T. Binh

Une œuvre rare, mais d’une cohérence tout aussi rare, qui a toujours défendu les libertés individuelles contre les autoritaires, puritains et intolérants de tout poil, en étant résolument du côté des réfractaires insoumis, des bouffons mal peignés, des libertaires irrévérencieux, des idiots et des fous, le tout avec un humour souvent corrosif, parfois sarcastique, mais jamais cynique. C’est avec tendresse, et un goût constant de l’improvisation et du visage de l’acteur, que Forman a toujours exploré la complexité de ses personnages, comme en témoignent ses films les plus méconnus et les moins bien compris à leur sortie, comme Taking Off ou Man on the Moon, et l’excellent Ragtime, dont la ressortie en salles, pour la première fois depuis 1981, et en Blu-ray, dans une très belle copie restaurée, nous a donné l’envie de ce Plan Large sur ce cinéaste majeur. Pour en parler, Plan Large reçoit deux passionnés de l’œuvre de Milos Forman : Marcos Uzal, et NT Binh.

"Man on the Moon" est une synthèse de son oeuvre américaine, on y retrouve "Amadeus" et le côté burlesque et l'humour ironique de sa période tchèque. C'est une synthèse à partir d'un personnage a priori mystérieux et irrécupérable. (...) Ce qu'aime Forman dans le cinéma, c'est la synthèse de tous les arts. Grâce à ce moyen d'expression, il opère anatomie de la société en dénonçant les règles du jeu, en faisant rire avec une lucidité sans apitoiements et sans condamnation globale. C'est quelqu'un de son temps, et qui réfléchit sur ce que nous sommes. Marcos Uzal et N.T. Binh

En fin d'émission, la chronique de N. T. Binh sur la sortie  du coffret DVD et Blu-Ray de Les Forbans de la nuit, de Jules Dassin, grand film noir de 1950, édité par Wild Side et accompagné d'un livre de 220 pages écrit par Philippe Garnier. Si le film se déroule et a été tourné à Londres, et non dans un décor de studio hollywoodien, c’est parce que son réalisateur, l’Américain Jules Dassin, au sommet de son art, est inscrit sur la liste noire, dénoncé qu’il a été, comme tant d’autres, par son collègue Edward Dmytryk, devant la commission des activités anti-américaines de McCarthy. D’où un film d’une noirceur et d’un pessimisme inouïs.

Jules Dassin, avec son génie de la plastique, utilise Londres comme un studio expressionniste. Ce film est un chef-d'oeuvre, mais jamais reconnu comme tel à l’époque aux Etats-Unis et en Angleterre. La France a eu un rôle majeur pour la réhabilitation de ce film. N.T. Binh

Les recommandations de Plan Large

Sorties DVD des films de Milos Forman : Ragtime, de Milos Forman en DVD et Blu-Ray, en version restaurée, agrémenté de nombreux bonus, édité par Arte éditions et Taking Off, le premier film de Milos Forman en version restaurée, en DVD et Blu-Ray, édité dans la collection Hollywood Legend chez ESC éditions. 

Rétrospective Joan Crawford à la Cinémathèque française du 24 avril au 27 mai à Paris. 

Ressorties le mercredi 24 avril  : le chef-d’œuvre d’Elem Klimov, Requiem pour un massacre, est ressorti en salles en version restaurée ; Les Misérables de Lewis Milestone, le roman-fleuve de Victor Hugo transformé, en 1h45, en parabole contre le maccarthysme. Et House by the river, de Fritz Lang, qui était inexplicablement resté inédit en salles en France. L’injustice est réparée, puisqu’il est depuis mercredi dernier disponible sur vos écrans.

Ouvrage : The Red Rat in Hollywood, d’Osamu Yamamoto, qui raconte en manga, cette histoire sombre et passionnante du Maccarthysme à Hollywood, aux éditions Vega. 

Cycle Cannes 1939, Retour d'un Festival au Cinéma Saint-André des Arts à Paris, du 1er au 7 mai, qui fera découvrir 12 films programmés lors de l'édition de 1939 qui n'a finalement pas eu lieu. 

Extraits de films 

  • L'As de pique, de Milos Forman (1964)
  • Taking Off, de Milos Forman (1971)
  • Vol au-dessus d'un nid de coucou, de Milos Forman (1975)
  • Ragtime, de Milos Forman (1981)
  • Deux extraits de Man on the Moon, de Milos Forman (1999)
  • Deux extraits de Les Forbans de la nuit, de Jules Dassin (1950)
  • Musique du film Les Forbans de la nuit, de Jules Dassin, composée par Franz Waxman (1950)

Bibliographie

DVD/Blu-Ray collector, en version restaurée, du film Ragtime, de Milos Forman (1981)

Ragtime Milos FormanArte Editions , 2019

Intervenants
  • Critiques de cinéma, réalisateur
  • Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......