LE DIRECT
Catherine Deneuve et Philippe Noiret dans La Vie de Château de Jean-Paul Rappeneau (1966)

Jean-Paul Rappeneau : "J'aime créer des géographies imaginaires, le réalisme n'est pas mon but."

59 min
À retrouver dans l'émission

Auteur de seulement huit long-métrages en 50 ans, Jean-Paul Rappeneau est un cinéaste rare. Rencontre avec un réalisateur du mouvement, à l'écriture ciselée et rythmée, passionné de littérature, qui a su retranscrire l'art de la fugue, avec méthode et intensité.

Catherine Deneuve et Philippe Noiret dans La Vie de Château de Jean-Paul Rappeneau (1966)
Catherine Deneuve et Philippe Noiret dans La Vie de Château de Jean-Paul Rappeneau (1966) Crédits : Les Acacias

Tout commence toujours par un crayon, et du papier. On écrit et on ressent le mouvement. Mais le mouvement ne veut pas dire précipitation. Il ne faut pas laisser le spectateur s'endormir. Il faut que ça pulse en dessous, même pour les scènes tendres. Jean-Paul Rappeneau

Jean-Paul Rappeneau, l’obsédé de la vitesse, prend son temps. C'est un cinéaste rare à double titre : il a réalisé seulement huit longs métrages en cinquante ans, de La Vie de Château en 1964 à Belles Familles en 2015. Mais chaque film, comme chez Stanley Kubrick, est le fruit d’une longue maturation, d’une rêverie au long cours et d’une économie du récit qui, du scénario au tournage jusqu’au montage, travaille le rythme à l’intérieur du plan, pour insuffler un dynamisme qui fait toute sa signature. 

Cinéaste rare encore, parce qu’il a su tirer du cinéma américain qui l’a marqué enfant et de son attachement à la France profonde, des leçons qui ont servi une ambition peut-être plus rare encore, surtout de ce côté de l’Atlantique : créer du divertissement populaire avec le plus haut niveau d’exigence. Le public, et la critique, ne s’y sont pas trompé, qui ont plébiscité tous ses films, jusqu’au triomphe international que fut Cyrano de Bergerac en 1990. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mais comme ses personnages, toujours ailleurs, toujours en fuite, Jean-Paul Rappeneau fait aussi toujours retour : six de ses films, La Vie de Château, Les Mariés de l’An Deux, Le Sauvage, Tout Feu Tout Flamme, Cyrano de Bergerac et Le Hussard sur le toit, sont réunis en un coffret Blu-Ray et DVD, en version restaurée. L'occasion pour Plan Large d'inviter le cinéaste sur son plateau, celui chez qui le cinématographe revient à sa signification première : "l’écriture du mouvement."

Un film c'est une musique à plusieurs instruments, qui s'accordent souvent par hasard. Dans mon premier film "La Vie de château", Catherine Deneuve a donné le tempo de mes films suivants, avec son débit très rapide. Jean-Paul Rappeneau

En fin d’émission, la chronique de Charlotte Garson sur le cycle Vertigo Replay au Forum des Images à Paris du 10 octobre au 30 novembre 2018, alors que le Forum des Images aux Halles fête cette année ses 30 ans. 

La programmation de ces 40 films explore le motif de la répétition, significatif du cinéma moderne. Ces répétitions créent un monde et des moments de vertiges existentiels. Fabriquer du nouveau avec du même, c'est tout le travail du cinéma. Charlotte Garson

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de films

  • La Vie de château, de Jean-Paul Rappeneau (1964)
  • Les mariés de l'an deux, de Jean-Paul Rappeneau (1971)
  • Le Sauvage, de Jean-Paul Rappeneau (1975)
  • Tout feu, tout flamme, de Jean-Paul Rappeneau (1981)
  • Cyrano de Bergerac, de Jean-Paul Rappeneau (1990)
  • Le Hussard sur le toit, de Jean-Paul Rappeneau (1981)
  • Vertigo, d'Alfred Hitchcock, en version restaurée (1958)
  • Extrait de l'épisode 7, de la saison 2 de Twin Peaks (1990)
  • Extrait de la bande originale du film Un jour sans fin, de Harold Ramis (1993) : I Got you Babe, de Sonny and Cher. 

Réécoute du 13 octobre 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......