LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Edouard Baer et Emilie Deleuze

Joyeuses mélancolies parisiennes

59 min
À retrouver dans l'émission

Le premier Plan Large de 2017 n'est Jamais contente, reste ouvert la nuit, et arpente les rues de Paris avec les cinéastes Emilie Deleuze et Edouard Baer. Plan Large danse avec The Fits d'Anna Rose Holmer et du côté du patrimoine autour du film Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin.

Edouard Baer et Emilie Deleuze
Edouard Baer et Emilie Deleuze Crédits : Pascaline Bonnet

Entretien croisé entre Edouard Baer, homme de spectacle, saltimbanque de la scène, et depuis l'automne matinalier émérite sur Radio Nova, revient derrière la caméra pour le grand écran avec Ouvert La Nuit en salles le 11 janvier, portrait d'homme fantasque et attachant, autant qu'épuisant, de toute une troupe aussi, et une belle traversée d'un Paris nocturne (bande annonce) et en sa compagnie la cinéaste Emilie Deleuze, qu'on avait découvert avec ses précédents films Peau Neuve et Mister V., deux films très masculins qui nous faisaient rencontrer de grosses machines et des féroces chevaux. C'est une jeune fille, une ado d'aujourd'hui dont elle trace le portrait avec son nouveau film Jamais Contente, en salles le 11 janvier, adapté d'une trilogie littéraire Le Journal d'Aurore écrit par Marie Desplechin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Du côté du patrimoine avec la chronique de N.T. Binh à propos de Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin, film réalisé en 1985 et qui ressort en version restaurée le 4 janvier.

"Survitaminé est un euphémisme pour parler Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin, il accumule les morceaux de bravoure, doté d'une course poursuite d'anthologie" N.T. Binh

Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin (1985)
Police Fédérale Los Angeles de William Friedkin (1985) Crédits : Splendor Films

Sans oublier l'actualité cinéma avec l'ouverture du cycle de rencontres "Ecrire le cinéma" animées par N.T. Binh et Frédéric Sojcher à la BNF à partir du 25 janvier: Tout le programme de ces rencontres
Et la sortie du film singulier, de l'américaine Anna Rose Holmer
The Fits (en salles le 11 janvier) qui met en scène la surprenante et très jeune Royalty Hightower, qui passe de la salle de boxe aux cours de hip-hop, de la boxe à la danse, de l’individualité au collectif, Anna Rose Holmer aborde le passage à l’adolescence et la notion d’identité: rencontre avec la jeune cinéaste américaine, qui nous explique le soupçon de fantastique et de mystère qui traverse son film.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......